8h45 : le réveil, bien que tardif est dur. On vous rappelle qu’on est arrivé à l’hôtel à 2h du matin.

9h15 : alors que nous attendions tout le monde pour le petit dej’, 3 lèves tard ne l’entendent pas de la même oreille.

9h30 : avec  15 minutes de retard. Tout le monde est là, mais nous avons dû faire de nombreux efforts pour les réveiller.

9h32 : ouf c’est bon, le petit dej’ est officiellement lancé. Croissant pas bon, chocolatine pas mieux mais pain sympa, confiture très bien et des pâtisseries sucrés et salé d’excellente qualité.

9h31 : Il fait déjà 31 degrés. Voilà.

9h40 : les sacs sont dans le hall, bien rangé, nous voilà prêt pour une belle journée.

9h49 : Mission Acropolis, c’est un peu comme « Mission Impossible » mais en plus réalisable quand même, quoique …

9h56 : La ligne rouge, celle qui devait nous mener à deux pas de l’Acropolis est fermée (nous apprendrons par la suite pourquoi), nous prenons donc une autre ligne, nous serons donc à 22 pas de l’Acropolis !

10h14 : Nous découvrons les jolis quartiers d’Athène qui nous mènerons au pied de l’Acropolis.

10h33 : Il fait 33 dégrés.

10h46 : L’Acropole est là devant nous, mais l’énorme file d’attente aussi, nous nous rapatrierons sur le musée de l’Acropole qui présentera deux avantages non négligeables : La file d’attente est moindre et, surtout, avant tout, sans oublier LA CLIMATISATION, qui fera beaucoup de bien à notre joyeuse équipe !

11h12 : Le musée est magnifique, plus grand que la ville de Billère mais moins que l’aéroport de Francfort.

11h17 : Nous voyons ce magnifique musée, avec une magnifique vue sur l’Acropole et de magnifiques escalators. Nous le conseillons à toutes personnes passionnées de Grèce Antique.

12h12 : Nous sortons du musée, personne n’a faim, en même temps le petit déjeuner de ce matin était loin d’être frugale.

12h17 : Nous enchainons donc avec l’Acropole avec le guichet de droite.

12h22 : Ah, le guichet n’était pas le bon, ce n’est pas le guichet groupe, nous sommes envoyés au guichet central !

12h34 : Nous arrivons au nouveau guichet, la file d’attente fait au moins la distance des ateliers enterrés à l’entrée de la cantine, c’est long. Sous une chaleur toujours accablante car maintenant il fait 35 degrés.

12h36 : Ce n’est toujours pas le bon guichet groupe, on nous indique le nouveau guichet et nous partons à l’aventure !

12h42 : Trouvé ! Ce fut compliqué tant le bâtiment est anodin !

12h56 :  Nous avons remonté  la pente (au sens propre) et sommes devant l’entrée officielle de l’Acropole !

13h11 : On monte, il fait chaud, très chaud, trop chaud mais la vue d’en haut vaut bien quelques gouttes (litres ?) de sueur.

13h28 : Nous sommes sur la descente, un nuage masque le soleil et une légère brise nous rend la journée un peu plus fraîche.

14h28 : Assis dans un parc d’une graaaande qualité, 8m sur 12, entre deux rues passantes nous dégustons notre magnifique repas qui grâce au discount express local ne fera pas trop de mal au budget.

14h29 : Nous nous posons quand même la question : Le fromage dégusté a-t-il déjà vu du lait ?

15h02 : Nous rejoignons la station de métro la plus proche.

15h14 : La ligne rouge est fermée aujourd’hui pour cause de grève.

15h22 : Nous marchons donc 20 min pour rejoindre une autre station et sur le chemin nous achetons un Komboloy qui  servira de récompense au grand gagnant de : « C’est quel bâtiment ça ? ». Lina qui gagne 1-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0

15h33 : Nous sommes à la station suivante, mais la ligne bleu est aussi fermée pour cause de grève, nous en profitions pour manger une glace et boire quelques boisson.

15h42 : Pour cause de grève, les bus sont gratuits, donc bondés, mais le guichet renseignement et vente de tickets et donc fermé. Nous ne tenterons donc pas le choix entre les 80 lignes pour rejoindre notre hôtel.

15h59 : Nous décidons donc de relier en 10 min de marche une nouvelle station de métro tout en ayant préalablement vérifié que celui-ci n’était pas affecté par la grève …

16h26 : Nous arrivons à l’hôtel, nous avons fait déjà 23km45, nous récupérons nos valises et parcourons les 400 derniers mètres qui nous sépare de notre nouvel hôtel.

16h48 : Nous sommes dans notre nouvelle auberge, petit pause bien méritée avant de repartir pour se restaurer.

3 autres groupes de français sont ici aussi, le CE de la poste est là pour un début de périple de 20 jours sur les iles, les autres on ne les connait pas.

18h15 : En route pour notre repas, nous reprenons le métro !

18h20 : selon Bilal il fait « Poite »… non on dit moite Bilal.

18h34 : Petit moment détente où notre équipe achète les magnifiques souvenirs pour papa, maman et le chien !

19h40 : Alerte, nous avons perdu une heure dans la journée, ce qui est sur ce que nous avons mangé après 20h30… Donc …

20h32 : en parcourant les rue de Psyri, nous sommes convoités par des dizaines de rabatteurs de restaurants. L’un d’eux était meilleur, nous irons dans celui-là.

20h49 : les premiers plats arrivent, les jeunes plébiscites les pita (sorte de Kebab) alors que les animateurs penchent plutôt pour un mélange de viandes. Nous serons végan demain.

20h53 : ET HOP, Salade grecque pour tout le monde.

21h12 : Mané a bien progressé en Anglais, elle commande en anglais de la féta, une salade Grecque et 3 pita de plus. Le serveur dit « ok ». Bravo MANE.

21h42 : les desserts n’étant pas légion en Grèce. Mon légionnaiiiiire. Donc nous n’en prendrons pas.  De tout manière personne n’a faim.

22h38 : après la fin de la grève du métro local nous rentrons à l’auberge aussi splendide qu’ouzbek.

22h42 : nous faisons le mot du jour, c’est une sorte de bilan de la journée et on enchaine sur le programme de demain.

23h49 : tous les enfants  partent dans le bras de Morphée, les animateurs écrivent le résumé tout en expliquant  à un collège directeur de colo comment réserver pour un groupe à l’accropole.

00h21 : il est tard, on finira le résumé demain, la fatigue nous gagne.

8h42 : on reprend le résumé durant le petit dej’, mais pour connaitre le menu, ça sera demain pour vous.