15/07/2018

9h : On se lève, il fait encore beau. C’est juste parfait. La troupe ouvre les yeux.

9h28 : Les premiers attendent au lieu de regroupement, les autres se débrouillent pour ne pas trop subir leur réveil.

9h42 : Même petit dej’ qu’hier, voir résumé d’hier.

10h39 : les pics d’oursins sont toujours dans les pieds. Les deux blessés jouent-il au concours l’épine ?

10h42 : Il est l’heure de décoller pour Spetses, une île grecque. 1h34 de route nous attendent sous le beau soleil qui nous accompagne depuis mercredi !

11h02 : La route est belle et si vous aviez un doute, et même si vous en aviez pas, la Grèce est montagneuse et quelles montagnes ! Les paysages sont plus splendides les uns que les autres, nous sommes littéralement dans le happy end d’un film Américain.

11h58 : Si vous vous êtes un jour posé cette question  existentielle juste avant de fermer les yeux, nous allons dès maintenant lever le doute sur une vérité trop peu connue des européens, une question restée en suspens pendant des années : Il y a des LIDL en Grèce et nous faisons un STOP courses ! Voilà.

12h38 : Nous sommes au port de Kosta, ou nous garons nos bolides avant la grande traversé (de 10 min), le temps de sauter dans le bateau et nous voici en route pour Spetses !

12h39 : Kosta Gavras ? Non juste la ville de Kosta.

12h46 : La traversé dure 15 minutes. On a failli ne pas payer mais finalement nous nous acquittons des 2€50 par personne. A ce tarif nous ne cherchons même pas à négocier le tarif mineur ou groupe. De toute manière, c’est le seul bateau au monde où d’abord tu montes dans le bateau, ensuite il démarre et enfin tu connais le prix, quand il est trop tard pour descendre. Et en Liquide évidemment.

12h48 : Romain gagne un point au jeu de « C’est quoi cet endroit ». Le score est donc de 1-1-1-1-1-0-0-0-0-0-0-0. Nous devrons trouver un moyen de les départager.

12h61 : Nous sommes arrivés, nous mangeons sur le port, devant une vue des plus splendides au monde selon nous mais juste derrière Naples selon Lamartine. Cf : Livre « les 100 plus belles vues de Lamartine »

13h42 : nous avons fini de manger, pour une fois, l’heure du repas était normale.

14h12 : On part pour une petite baignade bien méritée. C’est encore une fois féérique, je pense ma plus belle baignade de ma vie.

14h58 : C’est toujours la plus belle des baignades. L’eau est claire et on n’a pas envie de l’éteindre, le décor est somptueux.

15h38 : Il est l’heure de sortir de l’eau et de quitter l’île, nous avons rendez-vous avec une étoile !

17h02 : Nous voilà dans la voiture après avoir pris le bateau et marché 1min36, nous reprenons la route de l’hôtel tout en prévoyant de s’arrêter à 17h45 (heure locale) pour trouver un endroit pour regarder le match !

17h40 : Nous bifurquons vers la droite pour aller dans une petite ville pour trouver un écran, vu la température (37°) ce sera un écran total.

17h48 : Sur la route nous apercevons un café-bar avec 6 voitures sur le parking. Nous décidons de rentrer pour voir s’ils diffusent le match. Ils diffusent le match. Nous sommes donc les bienvenus.

18h : on est prêt pour le match, aller les bleus, aller les bleus. On prend une boisson, et on est prêt pour la marseillaise.

Allons enfants…. Vous connaissez la suite.

18h23 : Nous sautons pour le premier but. Tournée d’air pour tout le monde (oui le budget est ce qu’il est).

18h28 : Nous avons la fin de la pensée d’Elouane : « Quand il fait chaud, ce qui est drôle c’est que sur la route, il y a des mirages »

18h24 : en vrai c’est pas si bête tant l’air dans ce bar est enfumé. On vous rappelle qu’en Grèce la loi sur les cigarettes, c’est comme les autres lois… pas appliquée. Ça pue.

18h29 : aie, but croate. On pleure, sauf Bilal et Romain qui sont content, mais on sait pas pourquoi. Même eux ne savent pas pourquoi.

18h46 : Gooooooooal, on resaute de joie.

18h52 : Mi-temps. On respire.

19h20 : BUT et Rebut

19h26 : Lloris ? ??? Franchement Même Lionel à Gelos ne fait pas cette bourde !!!

19h49 : YOUHOUUUUUUUUUU. ON EST CHAMPION !!!!

19h52 : Nous retournons aux voitures et c’est parti pour un trajet en klaxon, musique et chansons ! C’est la fête !

21h06 : le repas nous est servi à l’hôtel, incroyablement bon, c’est fou et pourtant les aliments sont simples mais quand on le fait à la maison, ce n’est pas pareil.

22h36 : on commence les cartes postales, l’ambiance est studieuse, bon il y aura quelques fautes et adresses du mauvais côté.

23h30 : Le petit bilan du jour est fini, petit temps tranquille pour tous.

00h12 : tiens on ne s’est pas embrouillé avec Alois aujourd’hui

00h20 : au lit, le temps de soirée rallongée pour cause de coupe du monde est fini. AU LIT.

1h : Seuls les grillons ne dorment pas.