8 juillet 2019 : The end is near

8h30 : le rdv est donné en bas, malheureusement on a toujours le même problème de réveil chez les garçons. A croire qu’Arthur était le seul consciencieux à savoir mettre une alarme.

8h45 : petit dej’ classique mais avec  aujourd’hui des french toasts. Du pain perdu grillé à la plancha. Sinon dehors, il pleut.

9h10 : on fait des cartes postales…. Beaucoup de cartes, mais en même temps cela nous permet de remercier dignement les personnes ayant aidé le projet.

25 cartes postales plus tard : on démarre enfin pour le MET ( Metropolitan Museum of art )

9h45 : on sort du metro, on se fait gentiment accoster par une charmante jeune fille, elle nous offre gratuitement des barres de céréales dont elle fait la pub, ce n’est pas mauvais, on continue notre route vers le MET.

10h02 : on traverse central park, ohh des necureuils, on s’arrête leur donner nos restes de barres céréales.

10h35 : ohh un bassin avec des mini voiliers télécommandés trop cool… ohhhhhh il y a des tortues aquatiques, un requin même. OHHHHHHHHHHHHHHHHH une statue géante d’Alice au pays des merveilles, le lapin est comme les garçons le matin, toujours en retard. Bon on avance.

10h36 : on croise 100 filles de 15 ans, Arthur tente une approche : « you can add me on Snapchat ». n’ayant plus de tel, l’histoire ne raconte pas s’il reçu des snaps.

11h20 : on rentre dans le MET, encore un musée démesuré mais très intéressant, 4 groupes se forment pour partir à la conquête de l’art abstrait, contemporain, africain, Egyptien, inca ou encore chinois. De grands peintres y sont représentés comme Michel ange, Rembrandt, Picasso, Miro, Bacon (un anglais), sculptures de Rodin et plein de leurs amis américains ou d’outre atlantique. Nous prenons tous différemment du plaisir dans la visite.

13h : on mange un sandwich dans une boulangerie locale, bien !!!

14h02 : 2 groupes se forment, les filles en route vers la highline, ancienne ligne de métro  réaménagé en balade verte. Les garçons sont eux dans un temps calme avant d’attaquer le basket.

 

17h la sieste est faite. On part au basket, il laissera des séquelles sur Thibaut qui s’est écorché durant un duel tendu. Théo s’en sort avec une potentielle entorse au petit doigt. Aie.

17h24 : un latino nous sort son enceinte en mode XXL et balance sa playlist préférée, ça booste nos jeunes qui se mettent a mieux jouer étrangement. A croire que la musique latine augmente le taux te réussite des 3 points… qui sait.

18h45 : tout le monde est en bas, on décolle vers Brooklyn sur le bord de la rivière super beau, au passage on passe devant une grande épicerie fine pour acheter le pique-nique du soir. Super magasin plein de fromage. On y croise aussi une machine à café à  1000$, à ce prix-là, la machine contient sa propre plantation de cacao.

19h06 : Un chanteur de métro chante super bien, on lui lâche un billet. D’ailleurs comme les billets de 1$ sont très courants, on en a des quantités astronomiques. Les pièces de 1 et 2 euros sont quand même plus pratique.

19h49 : on arrive au pont, pile pour le soleil qui se couche sur les buildings, c’est vraiment beau. On mange le pique-nique sur un magnifique par-terre.

21h03 : Thibault, Théo et Arthur rentrent un peu plus tôt car ils sont punis. On vous expliquera plus tard.

21h38 : on arrive à l’hôtel et on demande aux policiers la direction d’une pharmacie. Il s’empresse d’appeler l’Ambulance. Bon pour une entorse de petit doigt on décide de ne pas la faire venir. Très gentil ce monsieur.

21h42 : on prendra le partit de prendre de la glace dans un deli Local (le déli c’est une sorte de supermarché  qui fait plats à emporter.). La fameuse glace dans laquelle on met les fruits pour qu’ils restent au frais.

21h49 : il y avait de jeunes, c’était un déli mineur.

21h59 : on est en bas de l’auberge, le portier nous offre du bandage. OUF on est sauvé.

Durant ce temps les filles et les deux garçons (ceux qui sont pas punis) vont sur les bords du fleuve pour une magnifique balade nocturne, montent sur un rooftop histoire de prendre des photo encore plus incroyables que les précédentes pour finir par retraverser le Brooklyn bridge de nuit cette fois-ci.

Tout est éclairé, la vue est grandiose et en plus il y a beaucoup moins de monde qu’en journée.

23h : les jeunes rentrent dans leurs  chambres, au lit bientôt. Pas de résumé demain on sera dans la l’avion. Arrivée à 12h30 à Toulouse. On mange sur place puis 17h max à la ME.