Millau jour 4 : de l’aligot à l’aligator. Ali baba.

Minuit : JOYEUXXXX ANNIIIVVVERRRSSSAAAIIIRRREEE SOLENE On se pose la question sur son orthographe s’il y a 2 « n », mais c’est sûr il n’y a pas de haine.

8h12 : Jeremy, en quête d’un 3 ème point se lève avant les collègues pour faire le café. Il progresse sur la qualité du cawa !!!

8h42 : toujours personne ici, Jerem’ fait re-cuire les chocapics industriels, il est temps que les jeunes se lèvent, il s’ennuie tellement qu’il va finir par conduire un mini bus, en espérant une panne pour pouvoir rechercher une location.

9h01 : Le maatin est làààààà, le matin est lààà, le soleil briiile, le p’tit dèj arrive, le matin est lààààà. Un peu de musique pour se mettre dans l’ambiance. On lance Vivaldi (il ne se fait pas mal).

9h01 : A ne pas confondre avec Vive Aldi !!!

9h02 : c’est bon, les premiers déjeunent. Il fait méga beau. C’est une belle journée pour faire de l’aligot.

9h05 : les autres animateurs se lèvent, et mangent autant que souhaité.

9h12 : non Chris est encore avec Morphée.

13h22 : Chris se lève enfin. Il fait un brunch et repart à la sieste. Bon en vrai il est 9h28 et il a préféré prendre des largesses temporelles pour éviter un accident de pied.

9h42 : tous les jeunes sont là. NON MAIS COMMENT C’EST BEAU. Les vielles pierres, la jolie voisine, le jus d’orange, le café, le ciel bleu, les sourires…

10h02 : Kevin part acheter un couteau chez le forgeron, Akim !!! Mais finalement, vu le prix, il part à la boutique jouxtant le gite. C’est local mais moins cher.

10h16 : tout le monde commence à descendre de leur chambre pour aller au Reptilarium : certains s’impatientent pendant que d’autres se préparent à affronter leurs peurs les plus enfouies

10h31 : départ du gîte.

10h32 : un enfant s’exclame : « on ne prend pas les minibus ?! SI j’y vais pas à pied, c’est mort ! »

10h32 et 45s : on est arrivé ! Oui, c’était moins loin qu’ils ne pensaient

10h34 : Lilas reconnaît l’animal qui trône au-dessus de l’entrée : « C’est un Drago de Commando ! » On a vérifié auprès du soigneur du parc, de Hagrid et de Crocodile Dundee et finalement il s’agissait juste d’un alligator… Mais bel effort quand même

10h36 : enfin on entre ! Masqué jusqu’au cou. Aucune chance que si on voit un croco on l’accoste.

10h42 : on tombe nez à vitre avec d’énormes boas. C’est génial, ils sont tout de même plus longs que les mini bus mais eux ont la direction qui marche. Rockie, le soigneur rentre dans l’enclot et bas le Boa. 1 point de plus pour ceux qui ont la blagounette.

11h11 : les masques c’est long, Zorro à du mérite.

11h12 : HOOO des crocos, rares et vieux. On monte la température, ils se les caillent. On regarde les dents du croco, ils peuvent en perdre 50 par an, pas de problèmes, ils en fabriquent des nouvelles. Mieux vaut pas qu’ils aient une dent contre nous !!!

11h14 : Le premier clou du pestacle : Un caméléon, nommé Jarod prend son repas à une vitesse impressionnante. Le grillon, se fait engloutir à une vitesse folle. Savez-vous que la vitesse de la langue de Jarod est plus rapide qu’une tortue au galop ?

11h19 : Le clou du spectacle, les saints clous du spectacle tellement c’est fou. On nous amène un serpent vivant. 62 cm environ. Avec une tête toute beurk qui bouge et qui me regarde avec ce regard d’un serpentard en plein match de quidditch. Les enfants, tout bien rangés font un plancher avec leurs mains pour faire courir le serpent sous l’étroite surveillance de Joshua, notre guide.

11h36 : tous les enfants ont touché le serpent, c’est génial.

11h42 : on passe aux tortues, chèvres et autres poules. Bon on connait.

Midi six : on pense à Catherine (on l’avait pas faite encore)

12h39 : on fait un résumé à Oyanna, Mané et Gabin et on leur explique que l’anaconda est immense. « L’anaconda c’est quoi comme oiseau ? » Aller demain on apprend un nouveau mot «  écoper ». Rien à voir avec une interaction des mecs de l’UMP «  et Copé !!!».

12h42 : on revient au gite pour un pipi, les sacs à dos et hop. Et là c’est le drame. Kevin à débranché la wifi sans faire exprès. C’est la fin du monde, les enfants convulsent, Oyanna grimpe sur l’armoire, Zaphir creuse le carrelage, Logan se tape la tête contre les murs, Jiovanna hurle, Gabin rigole, Camille mort Adèle (du jambon ? ) et Baptiste ouvre un livre. Le drame quoi.

12h43 : aller hop on va à Millau, plage !!!

12h48 : on s’arrête chercher du pain, mais on oublie le ticket de caisse. Nicole 14€*

13h02 : on mange, dans un petit coin repéré hier. C’est génial. Il y a des restes de pizza, des fruits, du pain, du fromage et surtout du farçou !!!

14h32 : les anim finissent le café, les enfants remettre l’eau dans le Tarn.

14h43 : 3…………..2…………….1……………… La nage est ouverte.

14h52 : Sasha approche son record de ricoché

14h54 : Dieu nous envoie un cygne ? non c’est un canard ?

14h54 bis : un gars à une coupe mulet et une moustache. Il est bloqué en 1982.

14h55 : un ballon frôle un couple. Marwan, tu redouble ton année de foot.

15h15 : plein d’énergie, Pablo utilise ses dernières forces pour se retourner sur sa serviette… Dure journée.

15h32 : on offre une glace à Solène. C’est son anniv quand même !!! Vanille !!!

15h38 : l’eau est un peu froide. Mais il fait chaud. Rassurez-vous il ne fait pas aussi chaud qu’à Pau.

16h12 : on rentre au gite, on ne goûte pas, on arrête ces choses-là.

16h16 : sinon on pourra pas faire le cache cache.

16h32 : on tourne à gauche et on voit le Mc do que José Bové à démonté en 1999

16h33 : Le gars du mulet n’aura cette info que dans 17 ans.

17h12 : on est arrivé, c’est jour de marché. Mais avant y’a douche.

18h12 : Lancement du cache-cache. Y’a plein de planques, c’est parfait.

18h50 : Un couple est né, il parait même qu’il y a eu un bisou … chut…

19h : début du quartier libre dans le village.

19h12 : on assiste au concert de musique. Pas de chanteurs, 5 musiciens. Mais c’est comme un jeu. Le guitariste joue faux, il faut donc reconnaitre la musique. Mince c’est pas une reprise de Nadau ça ?

19h23 : Ho on dirait Johnny Halliday à l’accordéon

19h25 : ACDC au piano ?

19h51 : Patrick Sébastien à la harpe

20h pile poil : on ne prépare pas le repas, et non on achète au marché les aliments. Farçou minute (évidemment), de la paëlla, de l’Aligot (une purée au fromage), de la truffade. Tout est local artisanal et cher. Chouette. Le meilleur repas du camp.

20h12 : on mange, Il est souvent 12 dans nos heures. Mais avez-vous vus qu’on mange à une heure normale. On essaie de remettre vos enfants dans un rythme normal pour qu’ils regardent Thalassa à l’heure demain.

22h12 : Le Farçou Artisanal de Lila est enfin prêt : pas de chance elle tombe avant d’y arriver… 2 fois. Vivement qu’il arrive ce farçou.

22h13 : les fruits se font avaler

22h32 : certains vont au lit, d’autres s’occupent de la place, Jean de la fontaine.

22h42 : le concert continue. On a «  il descend de la montagne à cheval à l’accordéon », Aline de Christophe à la guitare Elec et pour finir ce n’est qu’un au revoir revisité. Bref quelle émotion.

22h43 : Le gars du mulet est content d’écouter les nouveautés.

22h43 : on vous a déjà parlé de François, le type qui choisi les noms des villages, je suis sur que c’est lui qui a trouvé le nom du groupe  » les musiciens »

23h 06 : Jean sort enfin de sa cachette, Il a gagné de loin.

23h22 : le film est fini, les papotages se terminent, les balades du marché nocturne sont finis, on finit par réfléchir à aller au lit.

Minuit : ça dort, enfin presque !!!

*Nicole est la meilleure comptable de la Maison de l’Enfance.