Résumé du 30/07/2018 : On se croirait à Parcours sup, plus de monde que de places.

8h : Kevin et Chris se croisent au feu rouge. Rien de très palpitant mais il fallait le dire.

8h15 : on tente de trouver pourquoi il y a plus de jeunes inscrits que de places… sans succès !!!

8h20 : un peu de compta avec notre Nicole Nationale. Qui est devenue Mamie  la semaine dernière!!! Bravo Nicole

8h29 : Claire arrive, le café aussi pour le plus grand plaisir de nos paupières.

8h31 : on charge toute les affaires essentielles au bon déroulé du camp  dans la valise bleue !!! Mince on a oublié le couteau.

8h32 : le couteau sert pour les pique-niques, aucun enfant ne sera coupé durant ce camp.

8h43 : nos taxis arrivent à Billère direction la gare de Pau, Nous remercions les mamans de Paco et Gabin pour ces agréables voyages

9h : On compte, 1-2-3-11-16-20-21-22-23, tiens il manque Bilal et Amira !!!

9h05 : Ouf, ils sont là, ça nous aurait manqué de ne pas les voir…

9h12 : on achète le PN, on papote : « Ah mais il a grandi tutur » « Alors pas trop dur le retour d’Abu Dhabi ? » « et toi les vacances ??? ça se passe bien », «  alors la lune rouge, jolie non ? », « t’as vu la fin du film LALALAND ? moi j’ai vu la fin hier », «  Heu pour la photo, on voit après »

9h22 : on répond désormais aux questions saugrenues « On mangera vers midi », « oui y’a des poubelles dans le train » « on mange Kebab ce soir, on l’a déjà dit », « non on ne peut pas faire de Skate sur le quai », « vers 17h30 vendredi »…

9h51 : tiens notre train n’est pas là…

9h56 : OUUUUUUUFFFFFFF

9h57 : heu voiture 7, c’est là-bas, suivez nous.

9h58 : le train est plus petit que la taille de nos valises, Hop sur le toit avec un tendeur ça passe, j’ai vu ça au bled une fois.

9h59 : j’ai vu ça aussi en rentrant d’IKEA.

10h02 : le train nous attend, enfin, il attend que tout le monde rentre, VALISES OK, ENFANTS OK, CLAIRE OK…

10h03 : c’est bon robert, tu peux fermer la porte.

10h04 : Robert c’est le nom de tous les contrôleurs de France.

10h06 : Chris, ya de la place pour des valises, NON, Allez, prends en juste 2 de plus.

10h32 : nous sommes vers Orthez, les valises sont chargées, les enfants tous assis, même si ils ne sont pas à la bonne place.

10h35 : fautes de Grève, il y a plus de personnes que de places, on se croirait à parcours sup. Sasha est 13ème en liste d’attente pour son choix N°1 : la place 13 mais 6 ème pour son choix N°3 : la place 6 mais en voiture 8… Pas terrible.

10h49 : non on ne peut pas manger maintenant !!! il est trop tôt, après Bordeaux c’est bon.

10h53 : dans un couloir, on fait la rencontre de la dame au chien, de Yves, de la dame de Paris, et du gars d’en haut de l’escalier… ils sont chouette.

10h54 : on fait aussi la rencontre des anglais du fond du wagon, pas sûr que la présence de Théo et Tibzz les reposes beaucoup.

11h53 : rien.

12h06 : Bordeaux, Manger !!!

12h47 : Paco et Mané nous demandent pourquoi nous roulons en marche arrière… Nous sommes juste assis dos au conducteur…

13h09 : on apprend que la voiture restaurant est ouverte, On nous a donc menti !!!

13h 12 : rien

13h16 : nous apprenons que nous arriverons à 14h45 à Austerlitz au lieu de 14h12, c’est un rallage général !

14h45 : Austerlitz Bonjour. On tente un système de descente des valises pas du tout efficace. On fera mieux la prochaine fois.

15h30 : le groupe se sépare en 2, un tiers part aux tickets de métro à la gare de Lyon tandis que les 2 autres vont direct à L’INJS à pied. Ils seront arrivés bien avant nous à l’INJS.

16h 26 : Tout le monde est au Centre, pas de bol, on a des chambres individuelles.

16h35 : tiens on avait RDV à la Tour Eiffel à 16h. Oups

19h : les courses sont faites pour le petit dej’ et le PN de demain. On décolle vers la dame de fer.

20h : tiens un Kebab, on mangera là. Ils ne sont pas super bon, pas super sympa mais ils existent et nous permettent de passer un repas incroyable sur le champ de mars, vu sur les échafaudages d’un côté, et sur la tour de l’autre.

21h : on décolle enfin vers les rudes escaliers du deuxième étage, après avoir fait une file d’attente digne d’une capitale… en même temps, c’est une capitale.

22h : on monte encore…

23h20 : On descend tant bien que mal en essayant de ne pas trop regarder le vide…

00h : on rentre avec le bus 82 !!!

00h32 : retour à l’INJS, petit débrief de la journée avant d’aller tomber au fond de notre lit.

00h59 : Couper le cordon avec les copains/copines est très difficile pour certains/certaines, après avoir passé 1h à trainer dans les couloirs ils sont tous dans leur lit…