Règles spécifiques au 11-15 ans.

 

Téléphones, jeux vidéo, appareils photos, MP3 :

  • autorisé en dehors des activités et en dehors des repas.
  • l’animateur est en droit de demander l’arrêt de l’utilisation s’il le juge nécessaire.
  • L’animateur peut s’il le juge contrôler le contenu du téléphone. Cette mesure visant à protéger les droits à l’image des jeunes vis à vis des autres jeunes sera appliqué.
  • la structure décline toute responsabilité en cas de vol, perte, casse…

Cigarettes : Interdit, même les cigarettes électroniques.

 

Alcool, produits illicites et boissons énergisantes en tout genre (Red bull, Monster energy, Dark dog…) sont interdits. Niveau boisson énergisante nous préconisons le jus d’orange frais.

Utilisation des réseaux sociaux :

– Les jeunes qui souhaitent mettre des photos d’autres jeunes sur Facebook (ou tout autre réseaux social) doivent avoir l’accord des parents de tous les mineurs présents sur la photo. C’est contraignant mais utile.

Concernant la tenue vestimentaire, pas de t-shirt grossier ou vantant une marque d’alcool, de cigarettes…

Les jeunes se doivent d’avoir une tenue adéquate à l’activité du jour afin d’être à l’aise. Tenue chaude pour la neige, la patinoire, sportive pour les grands jeux, maillot pour la piscine. En cherchant bien on peut prêter des affaires, mais il faut nous prévenir assez tôt. Bien que la bo-goss attitude soit souvent de vigueur chez les 11-15 ans nous conseillons cependant de ne pas porter de tenues trop chères.

La structure se réserve le droit de diffuser une photo du groupe pour faire la promotion de nos actions sur la presse ou sur le site internet de la Maison de l’Enfance. Tout parent s’opposant à ceci doit en faire part à l’équipe d’animation.

Aucun objet dangereux ne sera toléré (couteau, avion de chasse, épée, cutter, lance-flammes…).

Les animaux de compagnie sont interdits. Non !!!  Tous les animaux sont interdits en fait, sauf les licornes.

Les animateurs pourront interdire toutes actions qu’ils jugeront dangereuses pour les jeunes ou autrui.

En cas de dégradation des locaux ou du matériel, les parents seront dans l’obligation de réparer ou de rembourser les dégâts occasionnés.

En cas d’accident corporel, une déclaration d’accident est faite auprès de la Maif et les animateurs ont l’autorisation de transporter les jeunes au centre hospitalier le plus proche. En cas de doute sur l’état de santé, les animateurs doivent appeler le Samu (15) et ensuite les responsables légaux. De plus, les appels au 15 sont enregistrés et permettent de constater les actions menées par l’équipe d’animation en cas de litiges.