7h15 : Camille d’humeur matinale aide Max le Cuistot à mettre la table pour le petit dej’. Les autres se lèvent dans 45 minutes minimum.

7h32 : BOUUUMMMM Soit c’est la guerre, soit un éléphant est tombé sous la douche, soit ils déclenchent des avalanches pour sécuriser la station. Autant techniquement que Géopolitiquement nous sommes amenées à jouer au 50-50 ce qui enlève 1 réponse et demie. Il reste donc la réponse :

  • C’est un élé…
  • Ils déclenchent des avalanches.

 

7h36 : le 50-50 sur 3 questions rendant la solution beaucoup plus facile on vote pour les avalanches. Enfin on ne vote pas vraiment pour qu’il y ait des avalanches, mais plutôt pour qu’ils les déclenchent quand on est au lit.

Enfin quand je dis qu’on est au lit, je vous rappelle que Camille n’est pas au lit du coup on vote pour «  Ils déclenchent des avalanches pendant qu’on est au lit sauf Camille ».

7h42 : fin de la blague, Jean-Pierre Foucault nous félicite et nous invite à passer à la question à 2 000 €

8h : Tout le monde se réveille

8h01 : Sauf Camille, non pas qu’elle ne se réveille pas mais elle était déjà levée depuis 7h15, merci de suivre.

8h02 : On se lève, oui déjà une demi page de lecture et on est toujours pas levé.

8h06 : Pendant que les uns se douchent, les autres réveillent les endormis.

8h15 : Tout le monde est levé, même le soleil qui nous montre une magnifique montagne toute blanche.

8h29 : avec 1 minute d’avance pour tout le monde, on est au petit dej’

8h30 : Camille avait 1h15 d’avance, mais vous suivez normalement !!!

8h31 : Chocolat chaud, café, thé et jus d’orange concentré. A cette heure-là, c’est le seul élément concentré de la pièce !!!

8h32 : pain, beurre et confiote sur son lit de céréales, voici le menu frugal !

8h34 : Une enfant est arrivée à la bourre au petit dej’, du coup elle ne peut pas choisir sa place, elle a vraiment pas de bol. Enfin si, mais ça marche que pendant les repas. Elle a donc la moitié des bols auquel elle pouvait prétendre.

8h45 : on est plus ou moins au 2/3 du repas (rien d’incroyable mais en écrivant les résumé, il y a toujours un moment où on se perd dans les horaires et pour le moment c’est bon alors je le dis)

8h59 : toutes les dents sont au nettoyage, les virginies sont en route pour nous filer un coup de main en compagnie d’un bénévole de l’ALB. Big up à eux.

9h12 : Jéremy nous informe que jeudi il y a une retraite aux flambeaux, mais vu la retraite qu’on va avoir quand on sera vieux, ne peut-on pas dire qu’on a 2 retraites aux flambeaux. On a dit pas de politique mais sur un thème comme celui-ci on ne va pas battre en retraite.

9h22 : La voiture de bénévole arrive à Eaux-Bonnes, mais la neige les bloque. Discussion sur la qualité des chaines qui marchent bien. Carl nous expliquera avec talent qu’elles sont d’une efficacité remarchable.

9h35 : Rien.

9h36 : Réunion au sommet, parce qu’on est en altitude, rien à voir avec notre statut. Nous déterminons les différents groupes pour la journée de ski. Enfin, la journée… Nous étions à ce moment-là bien ambitieux quant à la durée de cette session de ride.

9h42 : Une équipe de quatre bénévoles nous rejoint pour nous épauler dans cette journée de ski. Enfin, une journée de ski… Nous étions à ce moment-là encore bien ambitieux quant à la durée de cette session Gourettoise !

9h58 : Toute l’équipe est prête pour cette grande journée de neige ! Enfin, une grande journée de neige… Nous étions à ce moment-là bien ambitieux quant à la durée de cette session de descente.

10h04 : Première remontée pour les différents groupes. Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne Armoricaine (Bisous Manau), mais aussi sur la station … Un chat qui vole ?!

10h38 : Une des équipes est en gestion de location de skis, c’est une vrai mission qui sera réussie de la plus belle des manières par la compagnie.

10h57 : Une partie des équipes est dans l’attente des œufs pour monter en neige ! Le monde et les conditions climatiques retardent un peu l’expédition.

11h24 : Le vent se lève, en haut des tours, les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd. David Hallyday nous remercie pour cette promo, et il a surtout l’idée de nous renvoyer tranquillement vers l’auberge. Les conditions se dégradent et la station doit fermer ! Retour à la case départ !

11h58 : La journée est donc raccourcie. Enfin, techniquement, la journée fait toujours 24h. Nulle inquiétude. Reposez donc vos montres et autres horloges. Merci.

11h59 : Nous sommes contents de ne pas être tombé sur un changement d’heure, cette vanne aurait beaucoup moins bien fonctionnée.

12h30 pile (ça arrive !) : Repas de saison : TAT (Taboulé + Avocat + Tomates), Cordon bleu + haricots beurre et en dessert, une poire du jardin, on ne sait pas lequel mais surement un jardin.

13h32 : Repas englouti, ventres pleins, nous repartons vers Pasgranchose, lieu-dit de la commune de Queféton.

14h02 : Carl part acheter des piles.

14h18 : Rien

14h37 : Le film démarre grâce à un cinéma indépendant, maison, passant des films que tourné à Gourette, nous lançons donc : « Hunger Games »

14h52 : La team luge part avec plus d’espoir que de style vers une pente enneigée … Loin de la classe d’un izard local ou d’un bouquetin ibérique, les ados ressemblent plus à des phoques échoués, à des marmottes asthmatiques et chiens de guide borgnes.

15h04 : La troisième team part à l’escalade avec plus de succès que de défaites. Une fois les chaussons enfilés, ils graviront le sommet en vue d’une ascension épique de plusieurs dizaines de demi-décimètre.

15h06 : Une flèche transperce une pomme.

15h07 : Si vous aviez suivi vous saurez que c’est une scène d’Hunger Games.

17h02 : On prend le petit déjeuner de 17h02. C’est la même chose que celui de 8h30 mais Camille n’a pas mis la table.

17h17 : Le goûter de presque 17h17.

17h31 : C’est l’heure du quartier libre. Bien loin de Lescar, les enfants ont une petite heure pour se promener dans la station et découvrir toute les richesses qu’elle n’a pas.

19h : Sneuver.

19h02 : Les enfants sont revenus. Bonne nouvelle, non ?

19h30 pile : A la souuuuuuupe !

20h32 : Nous sortons de table après avoir fait le débarrassage protocolaire. Le petit café est servi. On le bois donc.

21h : On démarre le mot du jour, le point positif et le négatif du jour. La météo est copieusement accablée. J’espère qu’elle ne sera pas rancunière.

21h 29 : 2 petits jeux se préparent, les gagnants gagnent, les perdants vont au lit. On se débrouille donc pour que tout le monde perde.

22h04 : Contenu sponsorisé par le résumé d’hier

23h12 : On entend du bruit en haut, on part gronder l’éléphant, mais si ce n’est pas chyderme qui fait du bruit alors on se trompe ? 7

23h53 : Chris se demande s’il est possible de ronfler par le nez. Après un test immédiat, si c’est possible de ronfler par le nez.

minuit 6 : on vous garde cette blague pour demain

minuit 7 : Au lit les anims.

Le ski : Jour 2