Voici, tel un cadeau, quelques résumés de camp de nos plus belles galères en transport durant les séjour. Train annulé, Mini bus en panne, avion raté, que du lourd!!! belle lecture

Paris 2021 : Un problème de train

Paris Jour 1 : ALERTE SPOIL, on est arrivé à Paris

La veille à la Radio : « c’est une info « France info » le trafic est suspendu à la Gare Montparnasse. 70 trains sont à l’arrêt »

La veille du départ à 22h04 : un papa inquiet téléphone…. OUF notre train n’est pas annulé.

La veille du départ à 21h78 : les animateurs se demandent si le trafic est aussi démantelé Gare du Nord. De plus avec nos mini bus les problèmes de traffic on connais

6h00 DRINGGGGGGGGGGGGGGGG, réveil en sursaut, c’est juste le réveil rétro qui vient me réveiller. Bon en vrai c’est la musique douce de l’I Phone mais je ne savais pas comment écrire la musique. Lalalalalalalalalalalalala c’est moins parlant. Serait-ce une fausse note de ma part dès le premier résumé.

6h01 : OUI j’ai un I Phone, et alors ? Les ados m’en vu basculer du côté Pomme de la force avec étonnement.

6h02 : OUI je démarre le résumé en racontant ma vie. Et alors, quelqu’un veut qu’on règle ça aux mains ?? Heu enfin je choisirai, je veux pas tomber sur un papa trop Gaillard ( ou une maman), j’ai beau aller à la salle pour le moment la seule chose que j’ai pris c’est 35 € par mois en moins sur mon compte.

6h40 : Mon Taxi arrive, entre temps, j’ai regardé BFM (on juge pas)  et tous les trains roulent normalement, et le ministre des transport à dit «  On ne laissera personne sur le carreau ou sans solution »

6h43 : mon téléphone sonne, voilà, un appel manqué pour la personne au bout du fil

6h57 : il est 6h53, l’horloge de la voiture est en avance, du coup moi aussi

7h01 : Le monsieur de l’accueil que nous appellerons Achille nous convoque, oui le TRAIN EST SUPPRIME.

7h06 : le stress monte, les 4 fantaisistes (les 4 animateurs) font une demi réunion de crise entre les enfants qui arrivent au compte-goutte et les questions aussi compliquées que :

  • Quel est le poids d’un cachalot nain ?
  • Combien il y a-t-il d’atome dans un humain ?
  • Les Anglais peuvent-il bronzer ?
  • Comment on fait pour Aller à Paris alors que notre train est supprimé ?
  • Quel est le pourcentage de notre corp qui peut toucher le sol en même temps ?
  • On va quand même à la Tour Eiffel ce soir ?
  • Quand est-ce qu’on mange ?

7h10 : Réunion avec 60 personnes, on explique ce que l’on sait (pas grand-chose) et ce qu’on pense ou teste.

7h14 : On est globalement dans la Panade, juste la bonne nouvelle, le papa de Baptiste est en charge de nous trouver un resto pour jeudi soir. Tu as la pression, on retient votre enfant !!! MOUHAHAHAHA, à prendre comme un rire machiavélique.

7h20 : On se dit, on va à Bordeaux, puis Inchala on arrive à Paris après.

7h25 : Chris regarde les locations d’avion (trop cher, on laisse tomber)

7h26 : Chris regarde les locations de canadair (trop mouillés)

7H27 : Chris regarde les locations de costumes (trop inutiles)

7h28 : Sixtine dit « 16 » regarde les locations de train (Trop pas possible)

7h28 : Kevin boit un café

7h29 : Andréa regarde les locations de Jet ski, ça sent les vacances à Ibiza.

7h50 : on ne nous laisse pas monter dans le train pour Bordeaux.

7h52 : on tente de crever les Pneus du train

7h53 : mince le train a des roues en métal

7h54 : on hésite à crever des roux, mais ce n’est pas gentils alors on se rassoit par terre

8h02 : rien, on attend

8h09 : un enfant voit son pique nique arriver, OUI il en faut toujours un.

8h12 : Achille ne peut rien faire pour nous, il nous dit de voir avec le service groupe SNCF

8h30 : on appelle le service groupe SNCF qui doit nous proposer une solution

8h30 : Jeanne (son vrai nom), me dit que je suis son premier client et que la journée démarre bien avec ce type de problème à gérer. Pour votre information, elle est en télétravail depuis Strasbourg.

8h35 : Jeanne me rappelle, elle n’a pas de solution, qu’il faut voir le chef de gare. Méfiat, on passe par Orléans et on sait ce qu’il arrive aux Jeanne d’Orléans.

8h37 : Ne pleure pas Jeannette, Lalalalalalala, ne pleure pas jeannette, Nous te pendouillerons, nous te pendouillerons (C’est une chanson, et les 4 fantaisistes aiment la musique, même triste)

8h42 : Le chef de Gare nous trouve une solution, mais n’aime pas ses collègues du services groupe, on monte dans le prochain TGV

8h43 : Le chef de Gare n’aime pas non plus les salsifis, mais personne n’aime les salsifis

8h46 : Le train est là. Oui ça met du temps à démarrer à la SNCF mais quand ça démarre, c’est MAINTENNANNNNTTTT ALLER GO GO GO GO GO

8h47 : on se croirai au SNU ( d’animateurs)

8h53 : Le groupe est coupé en 4, un dans chaque wagon, enfin plutôt entre 2 wagons. Un animateur à chaque fois, bon c’est pas terrible mais on s’y fait.

8h54 : Le train démarre, très compliqué pour compter mais Ouf on a tout le monde sauf Flore ?

8h55 : pas de panique, elle est déjà à Paris avec ses parents.

9h09 : le train roule, aussi anecdotique que cela puisse paraitre c’est plutôt inespéré pour nous

9h29 : le train s’arrête à Artix, gare non desservie. Super

9h31 : le train repart : le train train quotidien

9h42 : le train ralentit, on se fait même dépasser par un crapaud (mais il a triché, il a pris des mouches sur vitaminée, c’est un crapeaudgacar) blaguedecycliste

9h52 : on se retrouve avec un colo de cathos « Marie Christine, tu n’aurais pas vu Marie France ? », pas très originaux les cathos.

10h15 : on arrive à DAX, 45 minutes d’arrêt. On rencontre un type, qui fut animateur et qui part acheter avec 10 € et beaucoup de gentillesse le pique-nique des animateurs. Ce gentil Monsieur s’appelle Xavier. MERCI XAVIER.

11h30 : Il ne se passe rien. Mais rien du tout.

10h50 : les dacquois montent dans le train , nos jeunes migrent dans les couloirs !

10h54 : on retrouve des places sur d’autres sièges.

12h : on est à 30 minutes de Bordeaux, tous les enfants sont assis, les animateurs sont debout, accroupis ou comme ils peuvent. On mange, oui même l’enfant qui n’avait pas son pique nique à 7h.

Midi six : on pense à Catherine. Attention voici une blague qui reviendra autant que le covid dans les infos.

12h26 : Chris a une salade, mais pas de fouchette

12h27 : Il demande à son voisin son cuillère code.

12h49 : on arrive à Bordeaux, les nouveaux arrivants récupèrent leurs places, on se retrouve entre deux wagon !!!

14h 10 : c’est long, c’est très long, c’est extrêmement long

15h01 : on arrive à Paris, les crottes de chiens, les mendiants qui ont un bras, les gens qui laissent pas la priorité au passage piéton… on est bien à Paris

15h 06 : on en profite pour rendre une carte bleue qui se baladait par terre dans le train. C’est Génial Facebook, un nom et un prénom et on retrouve une personne. La Bonne action du jour

15h12 : deux groupes, un préposé aux achats de tickets de métro, et un groupe qui fonce à l’hébergement

15h42 : tiens on a loupé le test Covid de 14h20. Merci la SNCF

15h42 toujours : on vous passe la partie ticket de métro galère et hop on est tous dans les chambres, certains chanceux ont une vue sur la tour Eiffel

16h 00 douches, courses, repos dans les chambres, tout le monde est crevé comme un de nos tuyaux de douche. Un repos bien mérité.

18h 02 Kevin part au Test PCR, un pur moment de bonheur. J’espère ne pas être enceinte !!! réponse demain… ou dans 9 mois.

18h 12 : 16 revients des courses, catastrophe, elle a zappé le café.

19h 00 : on part, direction le repas

19h22 : on marche plutôt approximativement dans la bonne direction dans le quartier latin en vue d’un repas chouette

19h31 : on commande les repas.  Les jeunes ont le choix en 3 resto différents. Italien en mode tartine pour les uns, kebab grec pour les autres, kebab libanais pour les autres, kebab turk pour les derniers. Ça fait 4, on est animateurs pas mathématicien

20h12 : on a fini le repas, faute de réponse de test sanitaire notre projet de visite de la Tour est Fail

20h21 : on marche vers l’inconnu et l’au-delà. Enfin vers Montmartre, ligne ?? et on a un changement à Chatelet, la plus grande station de Panam.

20h36 : on arrive à Château rouge, on hésite à savoir si c’est le château de « Rackham le » ou de « John le » ( vous l’avez ???)

20h53 : on arrive bientôt à Montmartre, mais il nous reste l’escalier. 522551589 marches, mais la vue en vaut la peine.

21h16 : on loupe le coucher de soleil mais on voit la nuit tomber sur la ville lumière qui s’habille de son manteau de réverbère.

22h15 : après un papotage, un point historique, un point sécurité, 8000 photos et des souvenirs pleins les pupilles, nous partons descendre un autre très grand escalier pour descendre vers la station Abesse. Puis retour à L’INJS, notre hébergement qui est un lycée collège pour sourd. On a fait du bruit en rentrant, mais le savent -ils ???

23h12 : on est de retour, on a marché entre 12 et 16 km suivant les podomètres, on est fatigué mais heureux d’être à Paris.

Minuit : ça dort (enfin presque car certains qui ont vue sur la dame de fer la regardent scintiller à minuit pile) demain le réveil sera à 8h30.

Pour voter pour l’info la plus inutile de la journée : composez le 3158 et appuyez sur la touche 1 si vous pensez que c’est l’info de la marque tu téléphone de Kevin, sur la touche 2 si c’est le fait que Jeanne est en télétravail depuis Strasbourg, sur la touche 3 si c’est le fait que le chef de gare n’aime pas les salsifis

N’hésitez pas à commenter, ça fait toujours plaisir aux 4 animateurs

Millau 2020 : Un problème de mini bus

Millau 1 : En pleine perte de vitesse

7h45 : Arrivée des premiers animateurs (oui Oyanna est de garderie aujourd’hui)

8h45 : on commence à charger les 3 minibus, les sacs c’est faits, les duvets aussi, la glacière ?? Il y a plus de place… pas de panique il manque encore un véhicule

9h03 : Kevin a la recherche d’un taxi, trouve un parent complaisant pour le déposer a « Rent a car »  Milka, Chevignon (il faut toujours citer 3 marques pour éviter de faire du placement de produit, mais ne retenez que la première pour comprendre la phrase) 

9h44 : Kevin reviens de la location du 4eme véhicule, on le charge et on est prêts à partir

9h52 : on fait de l’essence sur Pau au cas où on tomberait en panne

10h11 : on passe enfin le premier péage de Pau !!!!! À l’aventure !!!!!!!!!!!

10h32 : on est déjà à 5 écoutes de « wejdenne » et « djomb », la semaine s’annonce riche en culture musicale…

10h35 : ahhh merci Sasha qui nous met du Georgio Ft Isha suivi de ntm Ft Sofiane… c’est déjà mieux !! (Au passage merci Carl d’apprendre des fois des bonnes choses à ta fille)

11h02 : il fait  chaud

13h20 : Baptiste trouve que la magnifique Ariane 5 de la citée de l’espace ressemble vachement a un super gros suppositoire, les autres acquiescent

13h32 : il fait toujours chaud, on s’arrête acheter du pain pour le pique-nique, les enfants en profitent pour acheter divers douceurs et  sucreries…

13h34 : il fait encore très chaud, 37°C au thermomètre, et 72 ressentit, autant vous dire que les minables canettes de soda achetées 2 minutes auparavant  furent rapidement englouties

13h42 : on trouve un magnifique lac bucolique à l’eau turquoise pour manger, en plus il y a assez de banc et d’ombre, le rêve…

14h12 : on repart sur les routes du Tarn, et me dites pas que ça sent pas bon la lavande. En tout cas je ne sais pas s’il y a de l’argent mais y’a du blé ici. Ça moissonne sec. 

14h38 : on s’arrête sur une aire d’autoroute boire un petit café bien mérité, il est bon, probablement issu du commerce équitable

14h40 : grâce au franc parler et a l’humour de Kevin, le caissier nous offrent une compil des 100 meilleurs chansons françaises, parfait pour faire continuer la route dans la bonne humeur !! Heureusement vaillant le bleu et gris la tempête, nos fidèles minibus prennent encore les cd…

15h43 : on s’arrête une dernière fois faire les courses du repas du soir et du petit dej’ au village de St affrique (non il y a pas de fautes).  On a hésité à acheter des lions, des cornes de gazelle,  un album de Gorillaz, mais malheureusement on a trouvé que des savanes.

16h23 : On arrive au gite de st eulalie de cernon, les villageois, préalablement informés de notre visite, nous font une haie d’honneur, on se croirait a un mariage… du jamais vu… on se demande quand même qui va ramasser tous ces pétales de rose

18h12 : après une sieste, un nouveau café et une installation simple et efficace, 3 animateurs partent avec le groupe faire un grand jeu dans le village, tandis que le dernier cuisine un aligot mémorable en honneur au terroir local

19h33 : l’aligot fini sa cuisson en compagnie d’un magret pendant que les enfants profitent du spa à disposition sur le roof top du gite

20h24 : on mange, c’est super bon !!!

20h49 : on finit avec une gâteau russe maison et hop les dents partent au lavage

21h26 : on va au Loup Garou sur un parc proche. Les villageois gagnent. Youhou

22h36 : au lit la compagnie… après un mot du jour qui n’est que le bilan de cette belle première journée

QUOOOOOIIIIIIII une journée si parfaite, vous y avez cru ????

13h42 : on trouve un lac conseillé par des locaux, 2 pêcheurs râleurs, un manque d’ombre, le lac pas beau… la vie rêvé pour personne.

13h44 : ET C’EST LA PANNE, non pas d’essence….. Mais le câble d’embrayage qui lâche…. Tiens tiens comme a un certain camp à Perpignan… et c’est le trafic gris… Coïncidence ?? On ne sait pas mais vivement le renouveau du parc automobile de la Maison de l’Enfance  !!!

14h12 : les enfants mangent leurs pique-niques, les anims, bien rôdés aux pannes se répartissent, Kevin à la MAIF, Chris en communication avec Billère, Oyanna et Jerem avec des loueurs. 

14h38 : Victoire de Jeremy qui nous trouve un mini bus de location à Balma. Un Mercedes, pas cher avec  4 roues, des essuies glaces, 3 rétro… Un véhicule quoi. 

14h40 : rien mais il fait quand même 38 °C, on sèche. 

15h43 : bon on a enfin le véhicule. Les enfants ont survécus. Les pêcheurs aussi. Les poissons aussi. En 3 heures zéro poisson, ils sont trop pourris ces pêcheurs. Y’a même une carpe qui vient leur faire des bulles sous le nez, c’est une carpe de super héros, la magicarpe. 

16h06 : les 3 camions repartent vers notre ville de prédilection. Kevin attend le dépanneur qui avait un peu zappé Gris la tempête. 

16h25 : Kevin reprend la route là où il l’avait posé. Et tente en gardant ses distances (Covid 19 oblige) de rattraper Juste le blanc, vaillant le Bleu, et d’Artagnan le Mercedes d’Intermarché les mousquetaires.  

18h20 : On fait des courses à l’Intermarché d’une ville que l’on ne connait pas. C’est un Intermarché 3 fleurets sur notre classement des Intermarché. 

20h06 : on arrive au gite. Pas de collier de fleurs en arrivant, mais le château est beau comme un château. C’est génialissime, de quoi nous faire oublier la chaleur et l’embrayage. 

21h30: Melon, pate, saucisse/merguez, gâteaux local. Un repas aussi présent qu’attendu. 

22h28 : On part faire un loup garou, on aurait pu dire au lit mais vu la journée chaude et pas marante, c’est un moindre mal que ce petit jeu en exterrieur. 

23h30 : Au lit, demain on verra si mi-haut est là.

Perpignan 2018 un embrayage capricieux

Jeudi 23 août : Jour 3 : Le calme avant la tempête….

8h52 : Les jeunes se réveillent petit à petit, Kevin est réveillé aussi.

9h12 : Claire, Chris ? Ah ils essaient d’ouvrir leurs Pau Pierre…

9h14 : Le petit dej’ est en cours de préparation, pain de mie, nutella, lions, trésors et lait sur le feu.

9h26 : Mais où est le pot de Nutella ? Noaaaaaah sort de la tente avec ce pot !

9h33 : Mais il y a 3 pots de Nutella ? Etrange ce matin…

9h45 : Fin du petit dej’, Kevin part faire les courses pour le PN de ce midi et Claire et Chris surveillent le camping, RDV 11h au lac.

10h32 : « Claire c’est quand qu’on va se baigner ? »

10h32 et 26 secondes : « Chris c’est quand qu’on va se baigner ? »

10h43 : Après avoir entendu 18620 fois la même question Claire et Chris cèdent et vont au bord de l’eau avec les jeunes.

10h46 : « Pourquoi on se baigne pas ? » « Parce-que le maitre-nageur n’a pas pris son service » « Roooooh pourquoi on est là alors ? » Allez comprendre leur logique …

10h51 : Le maitre-nageur compréhensif les laisse aller à l’eau mais 4 doivent rester hors de l’eau car il manque 1 anim’.

10h51 et 22 secondes : Plouf, Plouf, Plouf, Plouf presque tous les jeunes ont sauté à l’eau et c’est parti pour 45 min de baignade.

10h57 : La MA2T team repère un objet non identifié dans l’eau qui ne sent pas bon… Allez savoir ce que c’est…

11h02 : Kevin revient, c’est bon tout le monde peut se baigner.

11h36 : Presque tous les jeunes sont hors de l’eau, on décide donc de modifier le planning et de se préparer pour aller pique-niquer au Força Real, un point de vue sublime. La légende dit que d’ici, avec un beau temps on aperçoit la muraille de chine…

12h27 : Tout le monde a embarqué dans les mini-bus, après 60 aller-retour car tout le monde a oublié sa bouteille d’eau, son argent, son téléphone, etc…

13h : Nous arrivons à Força Real après une montée vertigineuse telle un décollage en avion d’après Kylian.

13h33 : Après un bon pique-nique séance photo pour tout le monde, avec le paysage derrière ça fait de super photos instagram !

13h34 : Jasmine et Axelle ont un problème capillaire, il y a trop de vent pour faire une belle photo… Solution 1 : on rase. Solution 2 : a contre-jour.

13h58 : Embarquement pour notre prochaine destination : La vallée des tortues !

14h13 : Et là … C’EST LE DRAME ! L’embrayage du mini-bus de Claire cède et nous voilà bloqués sur la rocade sud de Perpignan.

Kevin et Chris garent leur véhicule sur le parking le plus proche et Kevin contacte l’assurance.

Pendant ce temps Claire enfile son gilet jaune et conduit les jeunes sur le parking, et là second drame ! IL PLEUT DES CORDES ! Le temps de faire 100m que nous sommes déjà trempés de la tête aux pieds.

On se demande même si on ne va pas prendre la corde pour se…. Idée noire…  Mais de toute façon ça n’aurai pas marché.

16h02 : La dépanneuse arrive enfin après 1h30 au téléphone avec l’assistance… Pendant ce temps les jeunes se réfugiaient dans les coffres des deux mini-bus restants lors des averses…

Vous avec dit la guigne ?!

16h16 : Nous avons une solution pour se rapatrier nous nous mettons donc en route pour le centre-ville de Perpignan. Un groupe à pied et les deux autres en voiture.

16h47 : Départ en quartiers libres pour les plus grands tandis que c’est  visite du centre + petite pause smoothie pour les plus jeunes.

18h13 : Kalya oublie son sac au salon de thé …

18h30 : RDV à côté du Kebab où nous allons manger ce soir pour prendre les commandes, « Un kebab sans salade, sans oignons, sans tomate, sans sauce, sans viande et sans pain stp » «  En fait tu veux que des frites ? » « Euh… Oui… ». C’est à peu près ce que donnaient les menus de certains jeunes.

19h : De nouveau un quartier libre pour tout le monde RDV 20h pour manger.

19h03 : Claire et Chris s’affrontent sur leur premier jeu de la soirée, la soirée va être longue et pleine d’égo… Ils se construisent leurs égo, cela deviens une grande construction Légo…

19h14 : Kylian commande un Ice-tea chez un vendeur japonais mais on lui donne un ice tea façon japonaise … Une pauvre dame a pitié pour lui et lui paye un vrai Ice tea, il a eu de la chance aujourd’hui.

19h35 : Tous les jeunes sont réunis autour des jeux en bois, un moment très agréable après l’après-midi passé…

20h : A taaaaaaaaaable ! Une grande tablée nous attend sur la petite place où des familles jouent ensemble et non loin d’un concert. Moustache, notre Kebab était assez bon. Classé 8 sur l’échelle de Karim…

20h46 : Damien est servi, c’était le dernier…

20h47 : Daniel possède 19 capsules de canettes pour en faire des shuriken…

20h48 : Kalya oublie encore son sac …

21h : Lancement (sans élan) des jeunes dans les rues de Perpignan pour aller voir les différents concerts et animations proposés.

21h40 : Claire et Chris font des tonneaux mais pas avec les mini-bus ouf …

22h : Premier rdv au Quick pour voir si tout le monde va bien, ils s’amusent bien donc rdv dans 40min pour un second check.

22h45 : Second rdv au Quick, un groupe de 8 rentre au camping en taxi avec Claire les autres partent voir un Battle de Hip-Hop.  Y’avait même une danseuse de Black M, ça fait moins d’émotion que Scoot de Street mais pas mal quand même.

23h30 : Arrivée au camping pour le groupe de Claire, douches, brossage de dents, changement de tentes pour la dernierre nuit et dodo.

0h32 : Bagarre avec Noah pour qu’il lâche son portable… Il n’a pas « géré ses flammes » comme il dit…

0h45 : Tout le monde est dans les bras de Morphée.

1h32 : Motif de vêtement en 10 lettres…. Euhhhh , ça finit par un E…… Ahhh oui scapulaire, oui les filles ne dorment pas, elles font des mots croisés, elles dormiront demain dans le bus sous 38°, tampis pour elles.

Elles sont prêtes pour leur concours de bridge de demain soir suivi de la grande soirée bingo de la paroisse de Mazeres-Lezons.

Demain arrivée prévue entre 18 et 19h, à demain 😉

Grèce 2018 : un avion en moins : mais pas de résumé, dommage !!!

Italie 2017 : Sacré mini bus Gris

9h : A l’heure où blanchit la campagne nous arrivons, enfin presque.

9h12h : Je partirai enfin,  avec un peu de retard, merci au Tour de France

9h45 : Le Tetris est fait, les mini bus sont chargés, les enfants aussi, nous partons..

10h36 : Gris la tempête n’aimant probablement pas le pesto, matterratzzi et le parmesan décident de s’arrêter là (on ne savait pas comment s’écrivait « mattezai, marrettazi, tamerri, mazerratti, ferrari, longborgini yaplusdepapi, lavoitureaouioui…  enfin le mot donc, on a décidé de mettre deux consonnes partout)

12h06 :On pense à Catherine oui on commence déjà cette blague

12h07 : Le mini bus gris est dans un garage à Lannemezan et le bleu le rejoint

14H : Nous venons chercher le mini bus qui nous était promis

4 minutes après : Finalement le mini bus promis ne l’est plus, et même si tous les chemins mènent à Rome cela reste compliqué surtout en claquettes, chaussettes

14h42 : Nous activons notre réseau pour trouver un mini bus entre Pau et Toulouse

14h43 : >Nous tenons à remercier les personnes qui nous ont aidées pour cette recherche de location (Virginie, Momo, Mylène,  Clara, Sandrine, Sophie, Barack Obama et la dame du garage)

15h02 : Clémence nous trouve un mini bus libre sur Toulouse, la moitié du groupe relie la ville rose en train, l’autre moitié en bus la Sncf étant LA SNCF le train arrive en retard mais tout va bien

18h : On quitte Toulouse avec deux mini bus,  tous les enfants en route vers l’est

19h30 : Nous roulons…

20h12 : Aire de repos, achat du repas, pipi, pause et on repart.

21h tout rond : le rendez-vous des petites phrases : Ce rendez-vous sera là tous les jours pour vous conter tous ces petits mots qu’on entend dans la bouche de vos enfants ou les remarques qu’on a pu leur faire

21H tout rond : Theo va mettre un tee shirt ! Comment ça t’as pas de pique-nique ? T’inquiète pas on va partager ; Tiens des travaux ça faisait longtemps, NON jette pas les chips par terre !!! Baisse ta musique, attrape le chargeur, tu peux brancher le GPS ?s’il te plaît Mathias branche mon portable, Noah débranche mon portable et mets le GPS et arrête de jouer avec le brumisateur !

21h27 : Nous sommes toujours sur l’autoroute et nous croisons un incendie ou une naine Sandie ça dépend si c’est une femme (on a pas trop eu le temps de voir) s’éteindre par des super sapeurs).

Minuit : on arrive à l’hôtel. Le repos est bien mérité….

2017-2021 : Les résumés des galères de transport
Étiqueté avec :