Anne-Gaël et Carl, parents de jeunes de Secteur Jeunes ( Sasha et Pablo), investit dans notre association ( bénévoles accompagnateurs lors des sorties ou séjours ou présents aux autofinancements des jeunes de notre association), se lancent dans le textile. Attention, leur concept allie local, qualité et éco-responsabilité.

L’histoire

Après des virages professionnels nous ayant amenés à exercer le même métier : artisan peintre, on avait d’autres envies, d’autres rêves. Et en particulier celui de valoriser, dans le plus grand respect, les montagnes dont on était tombés amoureux quelques années plus tôt en posant nos valises à leur pied avec nos 2 enfants. On voulait être utiles, donner davantage de sens à nos actions et à nos vies. « Et pourquoi pas une marque de vêtements pyrénéens ? Il y a des trésors dans nos montagnes. Des matières premières pépites et  des savoir-faire authentiques et uniques ». L’idée était lancée et ne nous a plus quittés. La mode, qui se résumait alors pour nous à acheter des vêtements et à nous sentir bien dedans, nous a ouvert ses portes. On a fait connaissance avec un univers, un vocabulaire, des métiers. On a bûché, beaucoup appris et puis on s’est mis à la recherche de celles et ceux avec qui on allait donner vie à notre projet.

Deux années, un paquet de croquis/nuits blanches et de très belles rencontres plus tard, on était fin prêts à écrire le premier chapitre de l’histoire.

Objectifs

  1. Créer une communauté Pyrénéenne GOÏAT en pensant qu’un vêtement a une valeur avant d’avoir un prix.
  2. On n’a pas l’ambition de révolutionner la mode mais la liberté et la volonté de la penser autrement. En conscience, de manière plus responsable et avec du bon sens.

Mais comme ils en parlent mieux que moi je vous laisse aller voir sur leur site internet https://www.goiat.fr/

Extrait du Manifeste de Goïat

1. Sélectionner des matières naturelles, écologiques et certifiées

Nos vêtements sont en coton ou en laine bio ou recyclée. Ils portent les labels OEKO-TEX® STANDARD 100 et GOTS. Le coton ne pousse malheureusement pas en France, on a donc décidé de collaborer avec un fournisseur qui s’approvisionne en Europe, notamment auprès de producteurs basés en Grèce et en Espagne. La laine est d’origine pyrénéenne. Il s’agit d’une laine de brebis de race Auroise. 

2. Avoir une fabrication française et au maximum locale

Chez GOïAT, on met un point d’honneur à privilégier le circuit court. Pour alléger au maximum l’empreinte carbone de nos produits bien sûr mais aussi parce qu’à nos yeux, ça n’a aucun sens d’aller chercher ailleurs ce qu’on a chez nous. Du fil à l’ourlet, on est fiers de dire que notre vestiaire est entièrement conçu sur le territoire français. Le coton est teint et tricoté dans la Somme et la laine peignée dans le Nord, filée dans le Tarn et tricotée dans la Loire. Nos vêtements en coton sont cousus au sein d’un atelier de confection palois situé à 1,3 kilomètres de nos locaux et nos articles en laine, fabriqués par un bureau d’étude tarbais.NOS PARTENAIRES

3. Opter pour des emballages réutilisables

Exit le plastique et le jetable. Pour protéger vos commandes et les faire parvenir jusqu’à vous, on a choisi des colis qui ont 100 vies. Le principe : il vous suffit de plier le paquet dans lequel votre vêtement est arrivé, de le glisser dans la pochette intégrée préaffranchie et de le déposer dans votre boîte aux lettres, en bureau de poste ou en point-relais. Il retournera aux équipes d’Hipli qui le vérifieront, le désinfecteront, le nettoieront et lui donneront une nouvelle mission.

4. Se passer de stock et de soldes 
 

Qui dit stock dit surproduction et gaspillage car il y a automatiquement des invendus. Pour laisser la planète respirer, on a adopté un système de précommande. On ne produit que ce qui est déjà acheté. On prévoit juste un petit matelas de sécurité : 10% de pièces en plus au cas où la taille n’irait pas. Pas besoin de soldes pour que les quelques articles qui restent trouvent preneurs, ils sont sérigraphiés par des artistes palois et vendus au prix qu’ils méritent.PRÉCOMMANDER, MODE D’EMPLOI

5. Vous proposer un vestiaire durable

La mode passe mais le style reste. Notre idée en créant la marque GOïAT : développer une dizaine de pièces basiques et intemporelles (du tee-shirt manches longues/courtes au pull en passant par le sweat-shirt, le bonnet et la surchemise) qui, une fois qu’elles ont pris place sur la boutique, y restent pour de bon. Seuls des améliorations effectuées suite à vos retours et de nouveaux coloris viennent modifier ou compléter notre vestiaire pour toujours mieux vous satisfaire et que vos achats s’accordent avec le plus de vêtements possible que vous avez déjà.

instagram-media

Des parents adhérents lancent leur marque de vêtements locaux, éco-responsables et de qualité !!! Goïat