Jour  1

 

 

 

8h30min13sec : Le premier Kevin arrive à la Maison de l’Enfance.

8h30min49sec : Le second Kévin arrive à la Maison de l’Enfance

8h31min02sec : Attention, ces deux informations n’auront aucune importance pour le reste de ce résumé, vraiment aucune.

8h33min58sec : Chris arrive et cette information aura aussi peu d’importance pour la suite de l’aventure hormis que l’équipe d’animateur est au complet et c’est quand même une sacrée bonne nouvelle !

8h47 : 97/182ème des jeunes sont présents !

8h53 : Les trois minibus : «  Vaillant le Bleu », « Gris la tempête » (qu’on ne présente plus) et notre destrier  nouveau et temporaire « Blanc le pur-sang » sont prêt à accueillir notre chargement !

8h59 : Une tasse à café se casse, pleine de café et pour le bon déroulement du voyage Lina est missionnée pour faire à nouveau un café.

9h04 : 134/182ème des jeunes sont présents et 458/794ème des bagages sont chargés.

9h34 : Soudain une valise de plus arrive, et semble avancer seule, ah non, il y a bien un enfant derrière cette valise (presque) aussi  grande que luielle (Néologisme pour que vous ne puissiez savoir s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon, cela dit, vous l’avez aussi  vue arriver cette valise). Après un savant jeu de Tétris, tout rentre !

9h48 : 162/182ème des jeunes sont présents, le repas du soir fait maintenant parti de notre chargement !

9h59 : En voiture Simone… Euh… Il n’y a pas de Simone, du coup on ne peut pas partir …. Mince, comment pouvons-nous faire pour régler ce douloureux problème ? Ah, nous venons de nous rendre compte que ceci n’est qu’un résumé et que « En voiture Simone » n’est qu’une expression et que nous aurions pu dire « En voiture Romain ». De plus, tout ce que nous écrivons ici s’est déjà passé et nous ne pouvons pas changer le passé et le fait est que nous sommes tout de même partis. Du coup, ces quelques lignes que vous venez de lire ne vous serviront strictement à rien pour comprendre notre journée, retenez cette seule information : Nous partons à 10h02. Et en plus, on a un Romain !!!

10h : zeure

10h12 : Ca fait déjà 10 minutes qu’on roule. Tout va bien.

10h14 : Nous arrivons à l’entrée de l’autoroute qui deviendra la sortie vendredi, vous êtes prévenus. Qu’on ne vienne pas nous dire qu’on vous cache des choses après. Merci.

10h27 : Nous croisons un convoi de CRS
10h39 : Nous croisons un convoi de Gendarmes
10h42 : Nous croisons un convoi de CRS
10h42 : Nous croisons un convoi de CRS (Ah tiens deux fois à 10h42)
10h53 : Nous croisons une Golf TDI Grise et cette information est aussi importante que l’information de 9h59.

10h54 : Vous venez de regarder qu’elle était l’information de 9h59.

10h59 : Le pneu droit de « Vaillant le bleu » se dégonfle… Ah non, c’est un enfant qui vient d’ouvrir une bouteille de soda. C’est qu’on devient parano avec ces minibus.

11h06 : Nous croisons un convoi de Gendarmes, ça faisait longtemps

12h12 : Qui a faim ????… ok on s’arrête manger sur l’aire d’autoroute la plus proche

12h34 : Chris part en mission café

12h55 : bon ben le café sera plus tard, il y avait plus d’une demi-heure de queue, en même temps un seul guichet pour une seule air d’autoroute ce n’est pas très malin, tant pis ils ont perdu 3 bons clients de café.

13h14 : Passé Carcassonne, nous arrivons dans une région venteuse et nous croisons une nouvelle espèce d’animal, nous la saluons : « Hello Hyène ».

14h34 : Nous donnons rendez-vous au père d’Axelle à Narbonne pour récupérer cette dernière. Son père étant Taxi il travaille sur un itinéraire avantageux pour tout le monde. Le lieu de rendez-vous n’est finalement pas sur notre route et nous avons manqué Axelle.

14h42 : Nous récupérons enfin Axelle et nous conseillons à son père de passer de Taxi à taxidermiste.

15h00 : on repart vers le sud. Etonnamment sur cette route on ne croise pas les 10 000 policiers prévus au G7. Qu’on nous accuse de rien mais c’est le moment de faire un braquage un peu loin de Biarritz. Style à Strasbourg…

15h 38 : on est dans la vallée du Conflent. C’est toujours aussi beau et la têt est toujours aussi là. C’est la rivière, très important pour les prochains numéros. Aucune prise de Têt. Bon ok je sors.

16h02 : le lac, c’est beau tout plein. Comme le lac.

16h10 : on arrive enfin au camping, il est toujours là, Bruno (le patron) aussi.

16h34 : on a 3 minibus à vider, les enfants d’un côté, les valises de l’autre, et les valll… euh non les valises d’un côté, et les tentes de l’autre.

17h38 : on plante la dernière sardine… (Pour les tentes), on enfile les maillots de bain, direction le lac, on y restera 14 bonne minutes de pur plaisir.

18h : on sort de l’eau comme prévu, rien de plus à ajouter

18h39 : deux choix s’imposent au groupe, prendre une douche ou préparer le repas…. Peu d’enfant restent nous aider, heureusement, il y a pas grand-chose à préparer

19h32 : à tableeeeeee !! Au menu : Melon, chips, chipo, merguez, pompot’

19h36 : On découvre les joies de la cuisine à la Plancha en camping. Tellement plus pratique que gaz, casserole…

21h03 : Les enfants sont sortis de bâches, c’est comme de table. A force vous connaissez cette expression. On l’a fait tous les ans. QUOI ON RECYCLE NOS BLAGUES. Beh oui on est écolo, on recycle bien nos camps !!!

22h : on tente un loup Garou, un jeu de rôle. C’est un semi échec. On retentera un autre jour.

23h : Mot du jour, les dents et au lit.

23h39 : le voisin met les deux pieds dans le plat, enfin on n’est pas sûr mais en tout cas il a mis minimum un pied dans la casserole (on a deviné ça tout seul grâce au bruit… peut être une reconversion dans l’espionnage, qui sait…)

23h42 : on n’est pas si bon en fait… c’était Kévin qui avait fait tomber ça gourde en alu… #déception

00h02 : Bilal, Romain et Noah on dort svp….

 

 

Jour  2 :

7h : la cloche de Vinça sonne 7 fois.

7h 15 : la sonne cloche 1 fois. Oui ça sonne même les quarts d’heures.

7h16 : on déteste faire des comptes ronds pour les résumés mais malheureusement la cloche n’est pas méga ok. En même temps on ne l’a pas sonné.

8h45 : le peuple se réveille œil par œil, dent par dent. Ça fait 48 yeux et 861 dents. Il manque deux dents à une personne et une à une autre. Finalement on n’a pas si mal dormi même s’il manque

9h04 : Gabin part réveiller Chris, il revient for d’un échec.

9h06 : Romain y va à son tour, c’est nettement moins doux mais efficace. Néanmoins,  à la décharge de Chris, dans son emplacement la nuit était peu calme, il n’a donc pas dormi 6 heures mais 12 fois 30 minutes.

9h38 : Le petit déj’ est servi ! Au menu : Pain de mie grillé à la plancha surmonté de son lit de pâte à tartiner, accompagné de sa rasade de céréales et lait « à ma façon », le tout en sirotant un petit jus d’orange 100% pur jus, fraichement pressé, il y a plusieurs semaine dans une usine agroalimentaire quelque part en France. Un franc succès !

9h44 : Il était 9h43 il y a une minute.

9h57 : Le petit déjeuner se termine dans le calme et la bonne petite tasse de lait «à ma façon » en communion avec notre bâche bleu. Vous savez ce bleu qu’on ne retrouve que sur les bâches, appelons ça dès aujourd’hui le « Bleu Bâche »

9h58 : Le rendez-vous pré-marché (parce que oui, nous allons bien au marché de Prade ce matin) est donné pour 10h12 et 12 minutes.

10h06 : Douche pour les Uns (aucune allusion aux Vikings, merci), dents pour les autres et pouf … Nos trois minibus sont remplis d’enfants complétement propres !

10h12min59sec : Ennnnnnnnn

10h12min00sec : Route !

10h13min : Oui, nous sommes d’une ponctualité exemplaire !

10h57 : Le trajet est passé comme une lettre à la poste, ne vous imaginez pas que l’on a mis les véhicules dans une enveloppe hein. C’est une expression. Nous préférons être clair, ne venez pas nous dire que l’on vous cache des choses. Merci.

11h08 : Le marché est à portée de pieds, des stands à perte de vue vont nous permettre de remplir nos sacs pour le repas de ce midi !

11h09 : Prades se dit Prada en catalan, et il y a de nombreux vêtements. Le diable s’habille à Prada ????

11h12 : Différents groupes sont constitués avec chacun une mission « Repas » ! Missions fruits, mission pain, mission « aliments rigolos », mission pastèque, mission fromage …

11h35 : Kevin reçoit un appel : « Kevin vient au pain, on a un problème »

11h42 : Le problème portait sur la taille de la baguette. Tout va bien. Vraiment, tout va bien !

11h43 : La pluie s’invite à la préparation de notre banquet !!!

11h49 : tout en rejoignant nos minibus en profitant d’un crachin presque trop fourni pour qu’on appelle encore ça un crachin nous faisons le débriefe des aliments achetés.

11h50 : Le Pain : OK 12 baguettes fraiches, parfait

11h51 : Aliment rigolo : On ne sait pas, les jeunes veulent le garder secret. On s’attend à des scorpions grillés ou un cochon d’inde rôti, on verra bien

11h52 : Fruit : OK, même si les pêches manquent de tenue.

11h53 : Pastèque : Ok, saviez-vous que dans certains pays il y a des pastèque carrés ?

11h54 : OUI une anecdote par aliment.

11h55 : Jambon : OK.

11h56 : Fromage OK. HOOOO 40€ le kilo ? On fait un calcul, il vaut mieux acheter un minibus neuf au poids plutôt qu’un fromage ici. C’est moins cher

11h57 : on est au minibus.

12h26 : Nous arrivons au camping afin de nous changer et de faire un repas au sec. La pluie continue de tomber.

12h59 : Le repas est bien avancé avec les aliments susnommés. On découvre enfin l’identité de l’aliment mystère. Des fruits de la passion. Super bon… Pour les pépins c’est galère, on les mange rapidement. Pépin fut bref.

13h01 : Mince on a oublié la tapenade au minibus. Un courageux y va. OUF

13h19 : vous avez vraiment cru qu’on n’avait pas vu notre erreur de 7h15, que nenni, juste on était fatigué à cette heure-là.

14h53 : On passe devant l’endroit où « Vaillant le Bleu » nous avait lâché l’année dernière : C’est officiel nous sommes meilleur que l’année dernière.  Rime riche

15h14 : On arrive enfin au cinéma, une sorte de méga cgr Pau mais à perpignan, et puis ce n’est pas un méga cgr, mais tout comme… des salles de cinéma, des sièges rouges, du popcorn a 7€ le pot et 4€ le coca, on se divise en 3 films : C’est quoi cette mamie, comme des bêtes 2 et Dora…. Etonnement il y a que les grands (14/15 ans) qui partent voir Dora, qui l’aurait cru…

Entre 15h58 et 16h10 : on voient une pub qui va révolutionner le cinéma… une sorte d’enceinte à placer sur le sternum qui amplifie les basses du film histoire de le vivre mieux. On est tous septiques et on pense aux gens cardiaques.

17h21 : les 3 groupes se retrouvent, tout le monde raconte leur film, dora rencontre un succès bissextile

17h47 : en voiture Romain du coup ou Simone pour ceux qui n’ont pas lu le résume de hier, on part faire des courses pour le petit dej et le repas de demain, certains en profitent pour entretenir leurs carries… bonbons etc.

19h22 : il y a un oiseau dans le magasin

19h25 : ohh Kevin tu as vu il y a.

19h25 et quelques : oui un oiseau dans le magasin

19h40 : toutes les courses sont faites sauf la course de traineaux. On est prêt à reprendre la route direction le resto

19h45 : on est déjà arrivé, trop cool !!! Le National (le nom du resto) nous attend gentiment. Chouette.

20h : c’est l’heure, les jeunes s’attablent dans la mezzanine du bar. On est bien tintin.

21h56 : on a fini, pas grand-chose à raconter sur le repas, les pizzas sont bonnes, les nuggets sont là aussi, les glaces froides et les crèmes catalanes à la cannelle.

22 h06 : mot du jour, point positif, point négatif. Apparemment une bonne journée en dehors de la pluie et d’une non baignade. Tout le reste était génial selon les 24 compagnons.

22h26 : tout le monde au lit après un lavage des 861 dents, le marchand de sable s’occupe des yeux.

00h 03 : Romain, Noah, Bilal, CHUUUTTTTT

 

 

Jour  3  :

 

7h : la cloche de Vinça sonne 7 fois. Mais on ne l’entend pas car aujourd’hui on dort. La nuit fut fraiche voir froide.

8h39 : les jeunes se réveillent assez facilement.

9h : Chris aussi.

9h20 : on remarque plein de chose dans les résumés : Il y a énormément de fautes, presque trop, on ne parle pas assez d’Arthur (en même temps il ne fait pas le camp mais je pense que cela vous manque), sur le résumé d’hier, à un moment on n’a fait même pas fini une phrase, oui bon ça arrive dans ces phrases pleines de mots.

9h32 : cela fait 32 minutes que l’on a démarré le petit dej’, les jeunes sur notre bâche se servent du lait et du lait sans lactose, des tartines grillées à la plancha avec des alternatives au Nutella (pate de spéculos, miel d’abeille et autre pate de noisette). Suivent le jus d’orange, les céréales killers de body summer et la poudre de cacao.

9h36 : le lait sans lactose est fait comment, c’est comme de l’eau qui mouille pas. Peut-être cela vient des vaches sans pis.

9h42 : le petit dej est englouti, certaines filles retardataires sont de vaisselle mais le temps est plutôt à la papote sur cet emplacement 57.

10h35 : le rdv est donné à la table de ping pong. On est toujours pas méga parfait sur les horaires mais en gros on est là.

10h41 : Bon il faut qu’on vous dise, dans notre village de Vinça on est un peu déconnecté et toute notre secte porte un magnifique bracelet « camping lac du Vinça ». Alors quand on demande l’heure, les 2/3 des animateurs ont toujours, toujours, toujours la même blague : Il est Vinça (tout en regardant le poignet avec le bracelet dessus). Bon là vous vous dites que ce n’est pas drôle mais en vrai…. Bon c’est pas drôle non plus mais ces 2/3 d’animateurs rigolent.

10h42 : on part de l’autre côté du lac pour une session d’aquagliss 66. Une sorte de Ninja Warrior. Si vous ne savez toujours pas ce que c’est : un parcours gonflable sur l’eau.

11 h : on y est, les 3 animateurs boivent un café. Il est élu meilleur café du camp. De loin !!!

11h 09 : la populace est dans les gilets de sauvetage, les consignes sont entendues, la douche de mise en condition est prise et le lac est rempli d’eau. BREF GOOOOOOOO.

11h12 : Plouf, Maël tombe à l’eau, les autres aussi !!! C’est le but du jeu. Notons tout de même que le parcours est difficile. Heureusement on découvre  la planète !!!

11h14 : un grand nombre de nos ados s’y dirigent… pour faire simple, la planète (on l’a appeler comme ça, on aurais pu dire boule mais on a dit planète) est donc une géante boule gonflable d’un rayon de 2m50, ce qui fait logiquement un diamètre de 5 mètres et donc 38 mètres cube, autant vous dire que c’est une grosse boule gonflable attelée au fond du lac et qui pivote sur les 3 axes X Y et Z selon le poids, le vent, les vagues et des vagues. Si Chris et Kévin qui font à eux deux un poids de 186 kg (mouillés) sont d’un côté de la boule , et que de l’autre on a une masse d’enfants accumulant 100Kg, que le vent souffle de 13km/h vers l’est et que Chis et Kévin sautent en même temps, combien d’enfant se font éjecter de la planète/boule ?

Vous avez 2 heures

11h26 :Un concours de salto s’organise, ou de plat on sait pas trop..

11h42 : le record de l’épreuve des rondins reste a 3 sur 5 (enfin c’est pas des rondins mais des boules beaucoup plus petites que la planete, mais on a pas envie de vous embrouiller)

12h00 : il fait faim non ?

12h13 : slaaaaaaah… Enorme plat a ma gauche, ca pleure… vite… ahh non c’est un allemand, pas grave

13h03 : il reste 10 minutes !!! certains  reposent leurs mollets rouges à force de réussir des salto a la perfection, d’autres persistes et tantent une dernière fois  l’épreuve des rondins mais ne dépassent pas le record de 3

13h15 : On sort !!!!! tout le monde est content, et en plus on va manger

13h24 : On s’installe sur la plage avec notre repas fétiche !!!!! «  roullement de tambours »…… LES SANDWICHHHHHH, jambon serrano a la coupe, fromage, dinde, pain frais du boulanger, et bien sur chips nature ou piment d’espelette/chèvre. Melon espagnol en entrée et pommes vertes et rouges en dessert

13h45 : fin de repas, on digère (GEEEEEERE !!!) un peu et on se baigne !!

14h01 : plouf

14h02 : elle est bonne

15h32 : vu qu’il pleuvait hier, et qu’on aime pas trop frustrer nos ados, une équipe de 5 jeunes et Chris se forme pour aller au skate Park de Prades pour rider (ce mot voulant dire « Glisser/rouler » outre-manche, ça n’a rien à voir avec le fait d’accumuler des rides. Qu’on ne vienne pas nous dire qu’on vous cache des choses. Merci.)

15h48 : L’autre partie de l’équipe papote et barbote durant le reste de l’après midi, nous pourrions même dire qu’ils « Barpotent » !

17h42 : Nous nous retrouvons au campement pour une douche des plus agréables avant de se rendre au Snack non loin d’ici pour le repas du soir !

18h42 : Une grande partie de l’équipe est nettoyée et nous sommes fin prêt pour assumer cette mission au combien difficile qu’est manger !

19h03 : Nous partons à pied vers le snack qui attends pour 20h02 mais il n’y a que 12min78sec de marche, nous avons donc le temps d’aller échanger ces quelques minutes contre un partie de football des plus rocambolesques !

19h23 : BUT

19h24 : BUT

19h26 : POTEAU !

19h28 : BUT !

19h28 : BUT ! (Ah tiens, deux fois à 19h28)

19h45 : L’équipe 1 a remporté le match 14-12. Ne venez pas nous dire qu’on vous cache des choses. Merci.

20h06 : Les jeunes sont assis au snack et on tous commandés. Les burgers cuisent, les tacos grillent et les Américains se Trump de cuisson !

21h48 : On a fini de manger avec une glace offerte par le snack ! Et mot du jour est déjà fait !

22h04 : Après 10min de marche, nous arrivons enfin à la fameuse soirée du camping.

22h08 : A LA QUEULEUUUUUUE !

22h12 : C’EST LA CHENILLE QUI .. !

22H18 : A QU’EST QU’ON EST SERRÉ !*

22H25 : LE DJ FAIT UN SPECTACLE DE FEU. OUI, AVEC DU VRAI FEU, VRAIMENT. IL EST CHAUD LE TYPE.

22h32 : BOOOOOOMBA !

22h47 : HEYYYY MACARENA !

23h19 : « ET ON SOUHAITE UN JOYEUX ANNIVERSAIRE AU BELGE ! »

23h24 : Kylian est tombé sur la fille de l’emplacement 22. Peut-être saurons nous demain si l’amour à triomphé … !

23h28 : DES-PA-CI-TO !

23h32 : Le DJ envoie la mousse. Les enfants ont donc le droit à une deuxième douche gratuite.

00h007 : Noah, Bilal, Romain … Ah non, c’est bon ce soir !

 

Jour  4 :

 

Jeudi 20 Aout :

5h : Tiens la cloche ne sonne pas à cette heure-là.

8h59 : Les animateurs se réveillent de manière hétérogène.

9h12 : on attaque un nouveau petit déjeuner, au programme  le sucré habituel mais en plus magnifique petit dej’ salé. Sur la plancha qui fait déjà cuire les tartines de pain, chauffer le lait on a aussi fait : des pommes au miel, du bacon grillé, des œufs brouillés avec ou sans fromage. On est des pro du ptit dej salé. Bientôt on aurra une table et une deuxième planche multifonction. Un régal. Certains plus conventionnels restent sur le basique pain nutella. PFFFF

10h16 : On termine le meilleur petit dej’ de l’histoire d’amour entre les campings et le Secteur Jeunes. Repas noté 5 spatules dans le guide de cuisine «  Grau et Millas »

11h15 : plouf au lac, On avait le temps de le faire et on l’a fait. L’eau est fraiche

13h21 : on part manger nos sandwiches préfères aux orgues d’Ille sur têt, les guêpes ont l’air d’approuver aussi.

13h25 : effectivement, une vingtaine de guêpes se ruent sur notre jambon serrano, c’est vrai qu’il est bon.

14h02 : On propose une randonnée digestive suivi d’un replouf au lac en vain… on retourne directement au lac

14h06 : en fait non, la priorité c’est le café, élu meilleur cadre de café du camp sur le site Expressocatalan.fr avec 3 grains.

14h34 : Teh Kylian c’est pas la fille du 22 la bas ??

14h42 : le dernier à la bouée est une poule mouillée

14h59 : un autre café. Bon beh non, le snack est fermé. L’eau c’est bien aussi.

15h39 : voilà longtemps qu’on barpotte ( voir résumé d’hier) et les ados adorent. On apprend tous les cancans tout en jetant des coup d’oeils aux approches aussi inespérés que drôle de Kyky.

16h12 : on change de plage dans le lac. Oui on a le choix, il parait que l’eau est plus chaude à Gauche.

17h22 : Kylian doit quitter sa dulcinée, mais on a l’impression qu’il y a plus d’espoir que d’amour. Bon il a quand même gratté un numéro.

17h51 : tout le monde se fait beau, chemises, jean, maquillage pour certaines et divers accessoires.

18h49 : La route entre Vinça et Perpi on maitrise, la route dans Perpi on gère aussi. Mais nooooonnn  cette année ils ont mis un sens interdit dans notre route parking préféré. Grrrr

18h52 : Lucie (l’animatrice) aurait dit «  Gère ta frustration », du coup on se recentre sur nous-même et on tourne à la suivante. Et en plus on tombe sur un parking aussi utile qu’étroit.

19h35 : on lance un premier quartier libre dans perpignan, le périmètre est donné, les numéros des anims aussi, et en route romain !!! ou route romaine si on parle de la période de Jules Cesar

20h15 : tout le monde est à l’heure au point de rendez-vous sauf les 3 qui papotent tard le soir (on vous laisse relire les résumés)

20h17 : le chef kebabier reçoit les commandes à l’avance par mms… organisation de pro, enfin on essaye.

20h19 : on s’avance vers le kebab, il y a un stand de jeux en bois juste a côté, parfait pour patienter

20h26 : Sasha aillant bien progressée en blague nous propose de voir si dans la « zone de rencontre » si on rencontre vraiment des gens. En vrai la zone sert en cas de rassemblement organisé par la ville.

Bref Kevin y va, il y a personne. Pas terrible cette zone. Kylian lui ne veut plus rencontrer personne d’autre que miss numéro 22. (faut vraiment suivre tous les résumés, ne vous avisez pas de commencer celui-là sans avoir lu les autres)

20h30 : même pas le temps de commencer une partie d’échec que les premiers kebabs sortent

20h34 : il est a qui le kebab sans tomate sauce ketchup ?

20h35 : et celui sans oignons sans salade sans pain sauce mayo barbecue ?

20h45 : qui a prit un oasis ?

21h02 tout le monde a plus ou moins fini de manger, apparemment c’était bon, les plateaux sont vides, à peine le temps de dire ouf, on repart voir les artistes de rue

Pas d’heure, juste une info : on vous a pas dit, mais si on est à Perpignan ce soir, c’est parce que c’est les jeudis de perpignan, chaque année on y va, le concept est simple et cool, des artistes de rue font des pestacles (dance, jonglerie, concert etc… )

22h30 : Re quartier libre, et re-rdv avec ponctualité. Chapeaux bas.

22h31 : les grands partent pour 45 min du plus alors que les plus jeunes vont accompagnés de leurs 3 animateurs préférés voir une performance de Hip-hop.

23h15 : c’est fini, on a vu en figures animalières : Une tortue, un scorpion, un hippopotame (ou on confond avec le monsieur devant nous), la toupie (qui est très peu un animal), le coup du serpent… Mais l’heure est au retour des grands et comme toute les belles choses ont une fin, beh c’est fini. Si vous voulez ils reviennent la semaine prochaine.

23h08 : avance avance avance … STOP

23h09 : recule recule recule … STOP

23h10 : Braque Braque avance… Stop…

23h12 : bref Chris est un peu bloqué pour sortir de sa place de parking. On vous avait dit que le parking était étroit. Venez pas nous dire qu’on vous cache des choses. Wesh

23h16 : il est sorti, mais pour les besoins de la circulation nous devons nous séparer, on se retrouve au camping.

23h29 : on roule dans cette belle vallée du Conflent, même si de nuit on l’admire moins. Heureusement on a des étoiles à observer.

23h38 : Ho une séat ibiza…. On roule toujours quoi.

Minuit 12 : le premier minibus arrive, malgré une erreur d’itinéraire il arrive premier de loin, les autres ont dû se tromper plus. L’histoire de la vie nous raconte qu’on fait tous des erreurs mais il vaut mieux en faire moins que les autres. C’est le moment philo, genre philo de 2 h du mat.

Minuit 20 : les deux autres minibus arrivent au camping pour la grande réunification. On a eu peur d’une soucoupe volante voleuse de véhicules.

Minuit 22 : les dents et au lit.