Jour 1, Le paris risqué de la Suède. 

6h : ouille, le réveil est aussi inattendu que violent. 

Violent oui, il est 6h du matin et il manque bien 15 h de sommeil.

Inattendu oui, après 2 reports pour cause de Covid on est enfin en route pour la Scandinavie. Il reste encore 10 courageux dans ce projet, et oui la Suède nous voilà. 

7h08 : Emy n’est pas là, elle nous explique qu’il y a des bouchons sur la route… personne n’y crois

7h15: Emy n’est toujours pas là et pas son retard est à habituel, mais cette fois ci elle conduit pour venir avec sa maman en copilote sereine,  

7h22 : Oyanna arrive enfin. Elle est heureuse mais en retard. Même si elle a 32 minutes d’avance sur le tgv. 

7h27: Mika et Chris sont passés nous faire un coucou avant notre périple. Trop chou.

7h48 : avec aucune minute ni d’avance ni de retard, le train prend enfin la route de la capitale. Aussi étonnant que cela puisse paraître, pas de problème pour le moment. Ça va sûrement venir. 

9h12 : pendant que les uns sont dans le train, Mathias se fait tester à Paris en vue d’un pass sanitaire pour demain. 

9h32 : ça pue dans le train, on passe à côté d’une papeterie landaise. 

9h36 : on fini la paperasse. 

10h tout pile, tout rond : le train est en Gare de Bordeaux Saint Jean. Nous aurons 15 minutes de retard suite au retard du train en provenance d’Hendaye qui s’accroche à nous.

En même temps, on est tellement parfait que c’est normal qu’on s’accroche à nous.  

10h33: silence radio, le groupe suède qui animait le wagon a succombé au sommeil, du moins la plupart 

10h36 : ça ronfle

10h42 : ça rêve de pays chaud. Oui il va pleuvoir toute la semaine en Suède? 

10h46 : Emy ouvre un oeil 

10h46 et 12 secondes : Emy le referme et re-rêve de côte d’Ivoire, un pays chaud

11h52 : Après une deuxième nuit pour certains jeunes, tout le monde se lève pour Danette, enfin pour ranger ses affaires en vue d’une arrivée en bas de la tour Montparnasse elle même au- dessus la gare du même nom. 

12h21 : avec 8 minutes de retard nous sommes des néo Parigot. 

12h29 : On retrouve Mathias qui été déjà sur Paris. Excusez nous mais il était à un congrès de Montgolfière dans le nord et donc n’est pas revenu dans son béarn natal.

12h32 : En route vers l’auberge. On passe à côté de la Seine, on voit l’eau Berge. 

12h34  : le groupe prend le même Escalator sauf Thibault il en prend un autre, inutile comme info !!! 

13h21 Kalya admire l’amabilité des parisiens, puis ça sent la pisse dans la rue, on est à Panam. 

13h25 : on est arrivé à l’auberge. le personnel parle anglais. nous pas trop ! mais on parle bien mieux 

13h28 : Kevin essaie de demander à l’accueil un document officiel, il essaie encore !!! 

14h01 Matéo et Thibault monte les escaliers jusqu’au 6 ème étages de l’hôtel 

14h05 : Emy Mathias et Oyanna restent coincé dans l’ascenseur qui ne veut pas monter (il fallait passer avec le badge) 

14h10 : on mange dans la chambre des filles car on ne peut pas manger ailleurs dans l’hôtel, mais on mange bien. 

14h13 : on discute, on mange, on rit, on boit des caprisun avec une paille en carton car c’est plus écologique d’après Lyna.

15h02 : on part faire une balade dans Paris, on passe par : un parc carré, des passages piétons arc en ciel, puis à droite, à gauche, non pas par la, faites demi tour! Oyanna est perdue mais elle retrouve le chemin! On a fait le quartier du Marais et la célèbre place des voges!

15h54 : le groupe s’arrête devant un danseur dans la rue, rien d’extraordinaire mais c’était cool. Matthéo se lance dans un battle endiablé… Non on blague

15h54 toujours, Kevin va se chercher un café pour se réveiller, il en demande un depuis longtemps, le café c’est la vie… Le Fika comme disent les SUédois. 

15h56 : Mathias se fait attaquer par un pigeon qui lui vole dessus 

16h12 : Kalya se fait tester 

16h30 : Kalya est négative 

16h 40 :Mateo s’est fait rentrer dedans par une femme pressée, il ne comprend pas 

17h: direction La Défense, Kevin nous tanne pour y aller on se plie à sa volonté. Emy se dem ande si c’est la défense d’ivoire. 

17h12 :Pablo Driss Mateo et Oyanna se mettent à l’avant du métro, et observe les tunnels . 

17h32 :Kalya a le vertige mais on est en dessous de l’arche, bref Kalya à le vertige inversé 

17h36 : le groupe s’assoit en haut des marches pour observer la vue, et se sont les pigeons qui ont le plus attiré l’attention. On voit tout de même l’arc de triomphe au bout. 

17h37 : et oui des gens sont aller acheter des chips exprès pour donner à manger aux pigeons. 

18h02: A défaut du bar à bière auquel Lyna, Mathias et Emy voulait aller, on tombe sur un bar à eau, tout de même sympathique 

18h43: Kevin fait des blagues et Oyanna ne les comprends pas. 

19h12 : on se dirige vers Pigale, on va voir un pestacle d’humoristes. 

19h30: Avec ou sans contact ? Un spectacle bien animé avec Oyanna comme mascotte et un rire que l’on n’oublie pas

19h42 : 6 Humoristes se succèdent, tous dans leurs univers. c’est très drole. 

20h14: Sasha et Kayla très attentive au show font preuve d’une grande culture avec des références à diam’s et vitaa.

20h45: Un super restaurant de tacos nous tente dans le quartier Pigalle, “la nuit tombe, les loups-garous se réveillent ” ! Vite allons à Châtelet dis Kevin.

21h15: On décide d’aller chez Baobei, de la street food asiatique un délice, on retient d’ailleurs les fameux gyozas, on vous les conseille  c’est loin pour vous pour un repas mais c’est bon. 

21h33: Mateo réinvente le mot au restaurant qui définit les frites en Homemade(= fais maison) « omémadeu » il prononce, avec l’accent béarnais qui va bien. Il manque juste le « con » à la fin. 

21h37: Mathias drague la serveuse. Mais pas que il aura été à l’affût toute la journée…sacré Math

22h05: …Il manque un bracelet à Oyanna, l’a t-elle perdue ? lui a t-on volé ? D’après Lyna, Emy est SUSPETÉE! Le français est mort ce soir.

22h31: Métro 4 Porte de Clignancourt, Oyanna chante mais chante fort et faux que fait t’on, l’abandonner ? Direction l’auberge.

00h04: on est en train d’écrire le résumé et Oyanna n’est pas d’accord avec la ligne du dessus. 

23h06: la Tour Eiffel scintille, “wouah!! mais c’est du déjà vu” dit Pablo avec beaucoup de dédain.

23h41: on fait le mot du jour, points négatifs, points positifssssssss, et hop douche et bonne nuit les petits. On se retrouvera demain pour de nouvelles aventures…

Infos du jour : 

Chambre fille : 666 

Chambre garçon : 609 

Chambre Oyanna : 513 

Chambre Kevin : 521 

On a vu un homme courir comme une fusée à deux reprises, et drainer avec ses pieds pour éviter de nous rentrer dedans. 

On a croiser un homme avec des lunettes de piscine et un bonnet de piscine sauf qu’on était pas à la piscine

On est parti dans un bar à eau, l’eau venait de la Seine elle a bien évidemment était traitée avant d’être consommée ( avec modération)

tiens on a juste pas parlé de catherine de midi 6. On démarre mal.

Étiqueté avec :touriste

Jour 2

8h00 : premier œil ouvert, le gauche évidemment. 

9h00: Oyanna se réveille et voit un message de Kevin dans le groupe disant « tout le monde à la réception à 9h15 » 

Bon le temps que Camille et Kalya arrivent et que Oyanna retrouve le chemin de la sortie il était 9h23 

9h24 : on récupère les sachets très écologiques de nos petits déjeuners. Oui vous savez comme dans les films américains quand la maman dit à son enfant « mon chéri n’oublie pas ton déjeuner ! » dans un sachet en papier! 

9h25: Kevin se demande ce qu’il y a à l’intérieur.. bon et bien une bouteille d’eau en plastique, une orange venant tout droit de l’Espagne ou du Maroc, une brique de jus de pomme industriel avec une paille, et pour finir un croissant de la veille dans un sachet en papier. 

Bon on espère qu’il ne sera pas le meilleur petit déjeuner du séjour.

9h44: on petit déjeune et Lyna se demande si l’araignée dans la chambre d’Oyanna à des oreilles ? 

9h44 toujours : les réflexions du matin sont toujours les plus profondes. 

9h45: Et est ce qu’elles font caca ? Et si elles sont sur une horloge, elles vont peut-être nous chier une pendule. 

9h46: oui elles peuvent entendre, merci Google. 

9h48: on termine le petit déjeuner assis dans la chambre des garçons et on lit le résumé. Kevin n’est pas bien réveillé, il saccade.

10 h tout pile : on se fait virer des chambres. Le ménage est là. Kevin dit «  rdv à la réception dans cinq minutes! » 

Et devinez qui on attend encore à 10:15? 

Camille et Kalya, et pour couronner le tout, elles ont oublié le pass à rendre.. 

10h06 : le monsieur de l’Accueil nous offre les 2 € de caution du pass. 

10h23: on dépose les valises dans le vestiaire de l’hôtel, pour partir vite et pas trop charger pour être à l’heure pour le planétarium à 11:00 

10h40: Bonne journée qui commence mal! On est à la bourre. 

10h42: Oyanna mène le groupe vers le métro, Kevin râle, Camille boude.. 

10h46 : demi tour , c’était dans l’autre sens. Oyanna et l’orientation. 

11h01: on arrive à la cité des sciences, on y retrouve Flo, un animateur de la Maison de l’enfance! 

Quelle coïncidence ! On lui avait donné rdv! Il est dans un road trip qui part de Pau pour aller en Suède en stop et en trouvant l’hébergement chez l’habitant ou plutôt chez l’habitante… on le connaît le Flo

11h12: les jeunes offrent un café à Kevin énervé d’être en retard. 

11h13: Kevin va mieux

11h12: encore et toujours : c’est là que vous comprenez que j’écris pas le résumé tout seul mais qu’Oyanna l’écrit aussi car je parle rarement à la troisième personne. Promis demain on vous raconte les coulisses du résumé. 

12h02: on se retrouve pour aller faire ensemble la renaissance, pour trouver et raconter notre monde meilleur! Ça parle d’écologie tiens comme le thème de notre projet… coïncidence je ne crois pas.  

Midi six : on pense à Catherine 

Midi sept : et baaaaaaaaaaaammmmmmmmmmmm 

On a enfin casé cette blague

12:16 Lyna et Mathias se perdent dans une séance de cinéma où ils ont dû faire des choix pour changer le cours de l’histoire. Mathias a mis des voitures et Lyna des magasins. Notre travail sur l’écologie n’est pas terminé. 

12h17: en vrai je sais absolument pas ce qu’ils ont mis mais il fallait bien raconter un truc

12h18 ; Flo, Pablo et Camille se testent pour savoir quelle est leur personnalité dans leur monde idéal.  

12h19 Pablo est Freddy Mercury. Flo est maitre Nageur, et Camille est grincheux.

12h22 : en vrai je sais absolument pas ce qu’ils sont mais il fallait bien raconter un truc

12h59 : on attend les dernières au point de rdv avant de partir pique niquer 

13hpile : Kalya et Camille sont à l’heure ! Et Cam’s ne fait pas la tronche. 

13h14. : on reprend le métro direction Montmartre enfin Notremartre puis-ce qu’on est plein.

13h51 : ce qui est marrant c’est qu’on a oublié de

13h52 : Oui beh j’ai aussi oublié la suite de la phrase mais comme je suis  fatigué car il est 1h53 du matin… vous saurez pourquoi en continuant de lire. 

14h 06 : Le pique nique se fait devant la vue sur Paris et la vue sur des vendeurs ambulants locaux typique de Paris

14h16 : Emy ne sachant pas manger une tomate cerise l’envoi dans l’espace entre la ceinture du pantalon et le t-shirt d’un monsieur assis devant nous pour comprendre asseyez vous sur votre escalier, penché-vous en avant et vous verrai ce fameux petit espace derrière vous.

15h24 : on prend le métro 7 puis le métro 4, on arrive à l’hôtel, Sasha a perdu son masque, Kevin lui dit qu’elle ne rentre pas, bon finalement elle en a trouvé un. 

15h31: Bref on récupère nos valises et on part à la gare prendre le RER, c’était sympa, on était au fond. 

15h78 : Kevin et les jeunes ont fait croire à Oyanna que le RER se coupe en deux et une moitié à gauche une moitié à droite pour aller dans deux directions différentes, évidemment elle y a cru. 

16h12 : On arrive à l’aréoport

16h32 : on passe le premier check, 

16h39 : Deuxième check

17h19 : troisième

17h29: Emy dort dans l’aéroport 

18h38: Mathias se prépare à quitter les jolies parisiennes pour trouver de belles suédoises 

18h59 : Emy dort debout 

19h00: on finit avec le meilleur de la gastronomie française : des sandwichs de la mie câline 

19h20: on décolle… non en fait on aurait dû décoller à cette heure là mais en vrai l’avion n’est pas si à l’heure que ça. 

19h25: L’avion suisse décolle à l’heure, étonnant ! 

20h12: tout le monde est dans l’avion, on a réglé le problème de poussette qui était restée sur le tarmac, la poussette est dans la soute et le bebe aussi, mais dans le compartiment animaux.

20h32: le bebe pleure en fait  il n’est pas dans la soute 

20h35 : Le camion qui pousse l’avion casse sa barre à pousser l’avion. On aura encore un peu plus de retard.

21h06 : on décolle enfin

21h07: Emy dort dans l’avion 

21h11 : Oyanna est aussi rassuré que si elle devait traverser la Corée du Nord avec un drapeau Américain sur le dos,

21h36 : On écrit le résumé. 

21h42: on découvre qu’il n’y a pas de rangée 13 dans l’avion ça passe directement de 12 à 14. Bref. 

21h54: Kevin demande des glaçons dans l’avion pour les mettre dans sa gourde spéciale Maison de l’Enfance

23h52 : on atterrit et Oyanna va beaucoup mieux. 

minuit six : on voit catogarsen On pense à Elle.  (c’est comme Catherine mais en Suédois)

Minuit douze : on passe la douane avec de nombreuses difficultées car une des carte d’identité n’est pas à jour et que la douane locale n’est pas des plus agréables. 

minuit treize : la douanière nous demande d’enlever le masque, c’est génial un pays sans covid. Elle m’explique qu’elle comprend rien quand je parle. Probablement que mon SUédois est perfectible.

0h22 : Nous avons deux chauffeurs très agréables qui nous portent de l’aéroport à l’hôtel. Le luxe. 

00h58 : Lyna SUSPÉTTE Mathias qui est partie draguer des Suédoises.

0h59 : on arrive enfin à l’auberge. Nous sommes contents d’être en Suède. 

2 h 12 : AUUU lit pour ceux qui ont fait le résumé, les autres dorment depuis 46 minutes environ. Le mot du jour se fera demain. Grasse mat demain. 

Jour 3 : La Suède, c’est carré 

C’est carré : expression  voulant dire: 

  • c’est droit, c’est sérieux, c’est ordonné
  • Ou sinon “c’est carré dans l’axe”, expression utilisé par un rappeur mais surtout par Mehdi (dit Zin), jeune animateur de la Maison de l’Enfance et ancien ados,  pour dire que c’est bien

4h: pablo se réveille vite il attrape un mouchoir et se rendort

5h06: il se re réveille d’un mal de crâne foudroyant d’après lui, peut être pas foudroyant mais non vous connaissez pablito, Jamais dans l’excès !! 

10h pile: tout le monde se réveille et Pablo s’agace de s’être réveillé 50 fois dans la nuit. Lyna lui a refilé son rhume. Vaut mieux ça que le Covid. Tous les autres ont fait une belle nuit après une arrivée tardive. 

10h02 : Pablo râle, il dit qu’il s’est réveillé toutes les heures (de 3h à 5h du matin.) nuit horrible selon lui. Pas d’accès. 

10h04 : Mattéo est heureux lui. Enfin depuis le début du séjour il est heureux, il râle jamais

11h09: tout le groupe mais surtout Kevin s’étonne de la propreté des rues, c’est carré comme on dit!!! Mais y’a pas grand monde dehors pourtant il fait bon quoi que maussade, 21 degrés. 

11h10 : à l’heure où blanchit la campagne, je partirai, à la recherche d’une boulangerie pour un petit dej’ tant espéré. 

11h14: Une belle boulangerie de la capitale européenne de l’écologie, nous offre le petit dej. Enfin…l’appel à projet “projet jeunes 64” et le bénéfice de notre loto. 

11h17: la serveuse nous dit un truc, mais on entend pas elle parle tout doucement.. puis en plus ce n’est pas en français. On se dit que tous les Suédois parlent tout doucement. On ne comprend rien. 

Bref Kevin paye. C’est réglé 

11h22 on passe devant un lieu où l’on pourra probablement faire tester les jeunes qui n’ont pas le pass pour le retour.. 

11h26 on trouve un endroit pour manger le petit déjeuner, bon c’est devant une église, il n’y a personne, sauf peut être des tombes et une mouette. Oui une mouette et en plus elle rigolait avec nous la mouette! 

Elle nous demandait peut- être si on pouvait faire mouette-mouette avec nos petits déjeuners. … 

11h51 Oyanna a une graine de sésame coincé dans la dent, Emy et Lyna tentent tout pour l’aider à l’enlever avec leurs ongles… pas passionnant mais on se cache rien entre nous avec nos résumés. 

11h53: Nous sommes émerveillés, tout est stylé, une remarque fuse “ même les sdf sont plus stylés que nous quand même” s’exclame Kevin.

11h55 : Voilà, ça fait déjà une heure que les suédois sont à table pour le Lunch, ils ont vraiment des problèmes d’heures dans leurs vies. 

12h06 : Catiasen si tu nous entends. 

12h24 : on se balade, et on passe vers la gare centrale de Stockholm qu’on visite de l’intérieur. 

12h25 : tiens une personne avec un masque. OUI ici pas de masque, ni dedans, ni dehors, ni dans le métro, ni dans les trains, ni dans les boulangeries. PERSONNE N’A DE MASQUE. On vous dirait bien qu’on fait pareil mais on se dit plutôt que le retour en France sera dûr. 

12h36 : Emy, Mathias et Lyna confondent le drapeau de l’Angola avec celui du parti communiste.  Entre un faux cil et une faucille, c’est pas facile à voir

13h23 : on se balade encore 

13h498 : on se rebalade encore.

13h59: Pablo et Lyna voient un beau stockholmoi dans le métro. Ils passent à l’action et écrivent leurs Instagram sur un ticket d’avion et Emy s’empresse de le lui donner. On sort, il sourit, lequel des deux intéressera le plus ce beau garçon qu’on nommera Tobias. 

14h02 on se balade toujours 

14h03 : on sort du métro et cette fois-ci du bon côté… Heureusement que Kevin est là! Mets nous des paillettes dans nos vies Kevin ! 

14h12 : on est dans un quartier très nouveau, on mange dans un resto de galerie commerciale, les uns tentent l’originalité, les autres des pâtes carbos… 

14h26 : on marche vers un quartier de 20 000 hab, modèle d’écologie avec des systèmes de collecte de déchets novateurs, une utilisation d’eau optimisée, des distances travail, maison, loisirs et magasins réduites et des mobilités douces encouragées. 

15:67 on arrive dans le quartier écologique de Stockholm, c’était … 

C’était, balançant. 

Oui en effet les jeunes ont fait de la balançoire et ont mangé un bonbon. 

On notera aussi que Lyna n’est pas rentrée dans la balançoire des enfants … 

Grosse déception sur le quartier qui ressemble à n’importe quel autre quartier de stockholm. 

15h68 : à noter que Stockholm est remplie de rues très larges, toutes propres et blanches avec des immenses trottoirs. Très carré tout ça. Les bâtiments sont soit vieux et grands et imposants, soit modernes et grands et imposants. C’est carré mais ça manque un peu de charme. Un mélange d’URSS de luxe et de ville espagnole. Mais joli quand même.

15h70 : Le quartier historique est plus joli, avec des rues un peu comme à Amsterdam ou Bruxelles, très coloré aussi.

16:01: en fait on se balade encore 

16:24 : nous voilà à l’arrêt de bus du 71 et non pas du 74 qui nous a mis un gros vent. 

16h32 : Pablo a trouvé son sosie, une petite vieille  dame avec la même couleur de cheveux et le même pull. C’était sa mère spirituelle selon Kevin.

16h42 : On paye pas le bus, la conductrice n’a pas la monnaie. On comprend rien elle nous dit “nwjkbjsdjhbq it’s ok, good travel”

16h54: Mathias nous plante, que fait-il ? Est-il parti parler à la plus belle des blondes, non il est juste envoûté par une BMW Super56 turbo avec un pot d’échappement pour l’échappement (pas de suspense) et volant intégré, garé un peu plus loin !

17h01: nous attendons pour traverser, c’est long…Kevin demande à Lyna d’appuyer sur le bouton piéton, « non j’aime pas » elle réponds dégoûtée de toucher le bouton, il n’y a pas de Covid ici dit dit Kev!

17h02: INFO SPÉCIALE LE COVID A ÉTÉ ÉRADIQUÉ EN SUÈDE

Effectivement personne ne porte le masque ni dedans ni dehors ni lundi et ni mardi, ni à 8:00 ni à 17:00. c’est vraiment incroyable. La seule restriction qu’ils tiennent avec vigueur c’est le 8 personnes par table pour manger. 

17:12 on marche encore et toujours… On approche les  20 000 pas. Pablo a gagné 2 € de bon d’achat chez Ferrari pour l’achat d’une voiture neuve avec une appli qui lui rapporte des sous en marchant.

17h14 : Nous nous installons sur une terrasse très classe pour boire un verre,( la terrasse s’appelle MÉDIS) on se sentait presque comme un cheveux sur la soupe au milieu de tout les gens.Oyanna nous a confirmé ce sentiment en renversant son verre sur elle… 

17h 18 : On fait pas de jeu de mot sur Medis six ? Ni sur le Mehdi (oui relisez le début du résumé)

18h02 : Houla, on est bientôt en retard pour le dîner. C’est 18h ici. C’est des fous. 

18h05 : y’a t’il une corrélation entre l’heure du repas et la rudesse des restrictions ? Vous avez 2 heures. 

19h57: effectivement nous sommes en retard, après quelques douches et du temps libre pour certains, on se prépare à aller manger. On a de la route. Enfin deux étages à descendre. 

20h02 : Qui est ce que nous attendons encore une fois ?? Kevin… Qui s’y attendait à celle-là ? Évidemment c’est une blague, trop parfait ce petit Kevin ! N’empêche on l’attend quand même. 

20h04: la maman d’Emy nous souhaite un bon petit déjeuner Suédois, pourquoi on ne sait pas ! Mystère 

20h12 bon on marche  toujours hein 

20h15 on commande au restaurant de l’hôtel,

7 hamburgers pour les uns 

4 salades pour les autres 

Et beh.. 1 entrecôte grillée pour Emy, voilà. 

20h26 : Emy a quand même hésité avec un bol de chocapic et du jus d’orange.  

21h02 On a terminé, et Kevin dit on va se balader ?  Deux teams s’affrontent, la team canap et la team ballade. 

21h30: wouah de la mousse qui sort de la fontaine. Un petit suédois dans un excès de folie inattendu dans ce pays où tout le monde est calme a vidé le bain moussant dans la fontaine. Incroyable non, la place est remplie de mousse.

22h05 : les marcheurs reviennent de la soirée mousse ! 

Ils sont contents, et on commence le mot du jour, alors, dans une ambiance pas comme les autres, avec la musique de l’hôtel on se croirait en boite d’après les jeunes qui sont mineurs, on doit parler fort et la fatigue enlève de l’attention au bilan journalier. 

22h06 : note moyenne de la Journée 8,12. Thibault est content aussi, on a parlé politique, pass sanitaire, écologie, éducation… Demain on démarre les discussions sur la métaphysique, la géologie extra terrestre et les anges de la télé réalité.  

00h41 bon aller bonne nuit.. Et bon peut déjeuner pour les parents qui lisent le résumé le matin, surtout à Nicole (la maman d’Emy)

9h46 : Emy prend un cassoulet au petit déjeuner. Elle est perturbée avec cette histoire de repas, d’horaire…

Jour 4: la Suède culinaire 

8h45 : certains yeux s’ouvrent. Il fait grand beau à Stockholm. 21 degrés attendus, une vraie canicule.

9h34 : on est au petit dej de l’auberge. On choisit un plat . Oui bizarre. Peut être qu’ils ont écouté Nicole ( la maman d’Emy, voir le résumé d’hier). Tartine salée pour les uns, œufs bacon pour d’autres et enfin fromage blanc pour Driss. Il fait attention à sa ligne pendant que d’autres ne font pas attention à leur courbe. 

10h47: direction le marché !!! on ne le sait pas encore mais aujourd’hui nous ne ferons que manger !! En attendant, on marche un peu (35 minutes) 

11h12 : on rentre dans le beau et vieux marché du pays. Même Kalya aujourd’hui a activé son radar à Suédois. Critère : Grand, beau et un peu riche. 

11h13 : Sasha cherche aussi le beau Suédois, mais le look est très important pour elle. 

11h21: nous passons devant le poissonnier et achetons ce que nous ne savons pas encore être la plus grosse des bombes atomiques.

Remarque: Oui beaucoup de chose que nous ne savons pas, effectivement nous n’avons pas prévu tout le voyage !

11h35: Oyanna flashe sur le fromager, peut-être ont-ils la tomme crochue. Elle a meme pris son instagram. 

11h42: on achète des saucissons d’animaux bizarres(renne cerf ours)

11h54: on achète du poisson au goût étonnant et à l’odeur aussi particulière qu’une fosse septique. Vous ne me croyez pas ? Seriez-vous comme la fosse commune ? Heu non Septique pardon. 

12h06 : Catierina si tu nous entend. 

12h13: un beau parc verdoyant nous ouvre ses portes pour pic-niquer, “ l’herbe est très douce” dis Thodias euuh pardon Mathias il se fond presque dans la masse (il est d’un blond très Swedish), “ c’est parce qu’on on est à Stockholm ” répond Kevin. Pas de rapport mais c’est carré.

12h28 durant ce temps-là nous goûtons des saucissons locaux. Oubliez le sauciflar de canard, aujourd’hui c’est saucisses de Rênes, d’Ours et d’Élan. 

12h29 : NON c’est pas une blague

12h30: désamorçage de la bombe, tentative n•1, on a oublié l’ouvre boîte à l’auberge mince !!

12h33: Oyanna crie et court à l’approche de la bombe vers elle, rappelons qu’elle n’est pas ouverte, dans labbussssss.

12h40: tentative n•2: tous les jeunes, sauf bien sûr Emy qui roupille sur l’herbe soit disant douce, s’allient pour ouvrir cette conserve.

12h45: Ohh on a réussi à faire un trou s’exclame Driss, s’ensuit d’onomatopées telles que orrhh, euurh, beurrk, booh, L’odeur est immonde, imaginez la réaction d’Oyanna dans l’abusssss. 

12h48 : on se rabat sur le fromage, le jambon, le chocolat et tout; 

14h06 : en route vers le centre ville, on fait un petit quartier libre en vue d’acheter des chaussettes ou des mangas selon les envies.

14h42: on croise un homme torse nu. Vraiment la canicule il fait 23 degrés. 

15h46 : On croise un tournage de film sur le port. Mathias tente d’être acteur, mais la production le refuse. Il est pas assez blond, trop excentrique aussi, il viens de dire “zut”, trop vulgaire pour un suédois. 

16h57: les jeunes et les vieux trouvent une terrasse au bord de l’eau où ils dégusterons non pas à un poisson à l’odeur étonnante mais des chocolats suédois aux différentes couleurs. Ce qui est plus agréable pour les naseaux et les papilles de tout le monde. 

18h37: Mateo reçoit un texto et il sourit. Soit il a gagné 2€03 pour l’achat d’une nouvelle voiture chez Ferrari (comme Pablo hier) soit un texto d’une jolie fille qui remplira bientôt son cœur. Par professionnalisme nous ne révélerons pas l’identité de la personne car nous sommes tenus au secret professionnel. 

18h38 : Indice pour le prénom, toutes les lettres de ce prénom sont dans la ligne 18h37, bon courage chers parents. 

18h40 : On rentre en tram, on paye pas. On comprend rien a comment on achète un billet de tram, mais rien du tout. alors on demande au contrôleur qui dit : lwhduijdqsnkfqdsg it’s good. 

18h52 : on se change, on se douche, on va au 

19h12: on attend les filles avant d’aller au resto. Mathias est attendu aussi, il se fait beau gosse vous comprenez.

19h13 : Thibault a sorti son habit de lumière aussi, globalement les jeunes sont beaux ce soir. 

19h37 : en allant au restaurant, on croise un homme en train de courir en caleçon sur la grande route. Puis un peu plus loin il enleva son caleçon pour mettre un pantalon et laissa son caleçon sur place. 

19h40 : Certaines passantes auraient préféré passer plus prêt de cet athlète dans sa tenue la plus simple. 

19h41 : On avait rien vu de très excentrique aujourd’hui en dehors d’un dérapage en trotinnette électrique et d’une tenue gothique. 

19h42 : beaucoup moins d’excentricité qu’à Paris cette ville. 

19h50: Oh le slingerbulten !! un restaurant presque gastronomique auquel nous a conduit Emy, au menu action et vérité pour les deux tables de six jeunes. Presque jeune pour Kevin. 

20h17: Les starters arrivent (les entrées pour ceux qui n’auraient pas compris, ça fait plus stylax en anglais!), appréciation générale très chic et goûtu. Tartare de saumon, hareng ensaucé et crevettes. Un régal, de mémoire d’animateur, le meilleur resto de l’histoire du secteur jeunes.

20h40: Wouah les plats sont là, quel plaisir visuel et gustatif. Assez calme avant notre arrivée, le restaurant est maintenant plutôt mouvementé, en fait non on fout un bordel monstre, Lyna propose mais trop tard d’instaurer des règles de bienséances ! On verra pour les prochaines fois.

20h55 : Camille et sa table jouent à action et vérité avec sa table. Quand Thibault pose des questions vestimentaires, Camille pose des questions censurées. Tout le monde est choqué mais amusé. 

21h39: Après avoir presque oublié de laisser un pourboire aux serveuses, on prend la direction de l’hôtel, encore une fois 2 Teams s’affrontent les marcheurs actifs et les très très trop lents, devinez à quelle team appartient monsieur Hobbe ? Vous avez 0,2 seconde c’est instinctif.

22h03: Les très très trop lents soit disant Emy, Mathias et Lyna arrivent tranquillement à l’auberge, tout le groupe n’est pas en train de les attendre pour le mot du jour nonnnnn !!! 

22h34: Bilan de la journée nous sommes repus pour 3 jours , même si on est allé à la douche et qu’on pu ni re pu pas. 

23h12 : trois groupes sont en balade, dans la chambre et en pleine partie de carte. 

minuit tout rond : La joyeuse troupe est au lit, enfin presque, les écrivains de résumé sont à pied d’œuvre et quelqu un. 

minuit bien rond, un groupe de jeunes Allemand rigole à gorge dépouillée, rien d’étonnant mais ça casse le calme local. 

une heure du mat : il se fait fatigué. on va au lit. 

Jour5

8h37 : un œil s’ouvre avec difficulté et l’heure suivante les valises se font, les douches se prennent ( Pablo, Mathias et Kalya ont des temps de douches les plus longs). 

9h12 : il fait beau, on arrive  en bas au compte goute. Et vous il pleut non ?

9h18 : Oyanna se réveille 

9h23 : Camille comate 

9h26 : Thibault s’habille (oui comme tout le monde) 

9h45 : c’était l’heure du rendez-vous. 

9h46 : qui n’est pas encore arrivé ? Kalya et Camille… Le hasard ? 

9h53 : Driss dit « je ne suis pas réveillé » 

9h54 : Mateo dit « c’était dur le réveil »

9h55 : Mathias a la tête dans le c** 

10h03: on attend encore les filles au petit dej

10h04 : le petit dej’ démarre. elles arrivent enfin mais sont servies en premier. Jalousie ultime.

10h06 : les jus d’oranges sont pressés, non déjà ce sont les oranges qui sont pressées, puis, on doute que ce soit vraiment des oranges pressées, plutôt du jus de concentré… 

10h41: Emy ne dort pas mais elle mange, elle aime beaucoup ce qu’elle mange, tellement qu’elle ne parle pas. 

11h06 : La fin du petit dej’ a sonné, c’est bientôt l’heure du repas du midi pour eux ici, et pour nous c’est bientôt l’heure du train. 

11h07 : on est triste de quitter cette auberge de jeunesse (mais content d’aller à Goteborg), et déçu de quitter la jolie italienne à l’accueil qui comprend (enfin une) que le café suédois est un monument mais surtout il est pas bon, c’est du café filtre. 

11h32 : Ho on a oublié de vous dire qu’on a vu une piste de ski hier, en plein milieu de Stockholm. Fou non. 

11h34 : On a oublié de vous dire que personne ne prend le liquide ici. C’est tout nul, juste la carte, les jeunes sont énervés, d’ailleurs, certains me doivent du liquide (mais je le veux en euro). J’ai même dû faire une CB pour 12 centimes. Un scandale. 

11h42 : On a pas eu l’occasion de passer nos couronnes Suédoises, c’est évidemment une phrase  de roi, de reine, de prince mais aussi une phrase de dentiste.

12h00 : Lyna appelle sa maman «  alors c’est comment la Norvège ? » OUI elle fait un concours avec la maman d’Emy. Alors la Norvège est superbe 

12h32 : l’heure du train, enfin l’heure prévue du train. Nous prenons un train de la compagnie “flixtrain”, oui comme dans les bus en France.

12h36 : Le train est en retard, toujours aussi étonnant au pays de la ponctualité (après la suisse évidemment) 

12h38 : en fait les wagons sont là, la locomotive n’est pas là. En effet depuis la privatisation des trains en Suède le système n’est pas mieux, voir l’inverse. Les trains sont des vieux trains, l’équivalent de nos intercités d’il y a 15 ans. Étonnant, pas de clim, des fenêtres qui s’ouvrent, des tarifs du wagon bar en francs…

12h38 bis : Non pas de wagon bar

12h39 : On doit pousser le train pour qu’il démarre

12h42 : non c’est pas vrai mais la contrôleuse a dû elle-même brancher la loco aux wagons, elle revient toute sale et pleine de cambouis mais elle sourie 

13h02 On démarre, au pays de la ponctualité, 28 minutes de retard c’est étonnant. 

13h04 : Oyanna rentre dans le train, on ne sait ni si on est dans la bonne voiture ni si on est dans le bon train, le train est vraiment vert ce qui nous un indice qu’on est dans le bon train, mais ça reste le bordel.

14h07: ils ont mis de l’eau dans le paysage. Presque autant que Pablo dans la douche. 

14h53 : SUSPENS : Emy dort. Mais aussi Oyanna, Kevin, Sasha, Lyna, Driss, Mathias, Pablo. 

15h12 : Beh rien, c’est long et comme nous avions des valises partout, c’est dur de ranger des jambes. Heu on vous a dit que depuis que c’est privatisé, le nombre de valises dans le train est limité ? On peut honnêtement (comparativement à la Suède en tout cas) se féliciter de notre SNCF

15h57: on double un train, première fois que je vois ça, 

16h: beh avec tout ça on a pas mangé de midi, ça change d’hier. 

16h10 : Bientôt arrivé et pourtant on découvre qu’il y a une prise sous les sièges et celà nous aurait éviter de perdre 64% de nos batteries de GSM

17h14 : on arrive à Gotebörg ! Enfin! Alors dans le train, on a vu plein de gens, des enfants pleurer, on a failli en jeter un par la fenêtre mais la fenêtre était trop petite.

17h22 : On cherche à payer les transports en commun pour se rendre à l’auberge. On comprend toujours rien. étonnant non? Bon cette fois on trouve comment payer mais sur une application sur un téléphone. 

17h26 : On cherche le tram 2. Mais on comprend pas où est l’arrêt !!! Horrible ce pays.

17h38 : On est dans le tram, il roule énergiquement et s’arrête bien net. Pas le trajet le plus doux du pays. 

18h26 : Après du tram, de la marche et une répartition des chambres, nous avons des filles dans le bâtiment du petit dej mais avec des petites chambres sans commodités, et les garçons sont à 300 pas, mais avec douche, télé, cuisine, canap. Chacun sa spécialité. 

18h31 : Petite douche pour certains. Petit rien pour les autres avant de chercher à se restaurer. 

19h35 : très tard pour ce pays, nous mangeons alors que derrière les petits vieux du village (Goteborg n’a que 600 000 Habitants) enchaines les verres de blancs, mais du vin français. 

Au programme de ce snack/resto : Burger, pâtes et boulette de boeuf ( la spécialité du pays)

19h43 : Lyna « passe moi Félix » dit elle a Kevin (Félix qui et la marque du ketchup). On s’imagine en train de lancer le chat pour y tremper les frites. Oui je sais c’est pas très classe. J’avais pas de meilleure blague. Je donne la langue au chat. 

20h29 : Un dessert ? OUI crient les jeunes, le manque de repas du midi se fait sentir. ET BAM des proportions impressionnantes de desserts : tarte au chocolat, pancakes suédois ou américains, crumble au kilo… avec de la chantilly.  

21h09 : on traîne au resto, il fait bon, on rigole, c’est un beau moment alors on profite. 

21h19 : On part en balade digestive,  on demande l’avis d’un passant pour aller visiter le quartier de Haga, il nous dit d’aller à droite mais google est meilleur que lui. J’ai bien l’impression qu’il s’est pris pour un conseiller d’orientation au collège à dire n’importe quoi lui.

21h34 : on est tout haga, c’est très beau, calme (on reste en Suède), les gens mangent dehors et boivent un verre 

21h46 : Au détour d’un tournant à droite pour rejoindre l’auberge nous traversons une rue avec une belle effervescence de vendredi, ça fait envie mais hop on rejoint à petit pas (on profite quand même) la rue olivequelquechoseensuedoisqueloncomprendpas. tout les quartier s’appelle quelquechosegatan ou unbidulegatan ou encore noametsoaengatan 

22h12 : on démarre le mot du jour, le train était long, le repas et la balade digestive au top. 

On avait déjà décidé de ne pas faire de goûter mais de là à enlever le repas du midi, une première. 

22h42 : Le mot du jour est fini, on passe désormais aux cartes postales pour les donateurs individuels et un autre groupe prépare la journée de demain qui risque d’être bien aussi.

23h26 : godnatt comme ils disent ici. 

23h59 : Tous les enfants sont au lit, prêts à rendre visite à morphée. 

Jour 6 : Let go to bord.

8h45 : Réveil Gotergais. Oui goteborgeois, ou gotbortant, ou got Get got (verbe irrégulier suédois) ou got 2 luv U ( chanson de Sean Paul).

8h46 : Point météo du jour, il fait beau, encore, un petit 22 degrés des familles. Des anciens jeunes de la Maison de l’Enfance, me donnant des nouvelles, m’expliquent qu’à Capbreton me dit qu’il n’y fait pas aussi beau. Bon ici pas de quoi se baigner, quoi que nous allons baigner dans la culture Gotergaise. Oui goteborgeoise, ou gotbortante, ou got Get got (verbe irrégulier suédois) ou got 2 luv U ( chanson de Sean Paul).

9h28 : Le petit dej est prêt dans la salle commune. Un beau buffet plein de belles choses. Sucré, Salé, Harreng, nutella. Oui on teste tout, enfin pas tous. Heu le café n’est toujours pas bon.

9h29 : D’ailleurs j’ai un grand jeu : Trouver deux aliments qui sont naturellement bon et qui ensemble donnent un combo horrible. Je démarre avec deux propositions : Sardine/sirop d’érable en premier et  Cœur de Canard/Nutella. A vous de jouer en Commentaire.

9h31 : Kalya et Camille sont déjà là, pas en retard, et les cheveux de Kaka (qui veut dire gâteaux en Suédois), lissés la veilles repartent en bouclettes.

9h32 : tout étonné de cette traduction je part à la recherche de plein de traductions ( merci Google).

Si je vous dit : Mat à table, cela veut dire aliment à table. Matéo serait-il à croquer ? ( le saviez-vous l’expression à croquer vient de «  à dessiner » ( comme un croquis) et non de « à Manger »)

Mymy pour Emy veut dire « Oh la la » , Mais en vietnamien.

Pour les autres, rien d’intéressant.  A Par Théo qui en vietnamien toujours veut dire Poursuivre

Jul qui veut dire Noel (Cet artiste serait un cadeau ? je crois pas) en suédois

Pour la Maman de Lyna, j’ai quand même recherché en Norvégien, je peut juste dire que Ly veut dire Abri dans ce pays voisin.

9h36 : deuxième tournée de café pas bon mais caféiné, c’est déjà ça.

9h37 : Deuxième tournée de jus d’orange pas bon mais vitaminé.

10h06 : on a fini… on est rempli pour la journée, n’oubliez pas que le repas du midi se prend à partir de 11h ici. On fait la comparaison avec les repas de famille ou les 3 repas s’étalent eux même sur toute la journée. Le temps de faire un cocapic/roquefort et c’est parti pour la journée 

10h22 : on monte dans le bus 60. Pour un fois qu’on comprend où va le bus et qu’on l’a payé, on va l’utiliser oui. Direction Nordjesaispasquoi, le centre commercial digne de notre centre Bosquet en plus grand qui est au sud de la Ville. Mais qui doit être au nord que quelque chose pour s’appeler comme ça.

11h06 : après un rapide tour du centre ville pour le test covid il est temp pour Abriabri, nos deux aliments, nos deux gateaux (ça marche aussi pour Camille en phonétique) et Kevin de se faire charcuter le nez. (le résumé devient compliquer à suivre, il faut la traduction)

11h07 : On avait bien qui que ce résumé était aussi fermenté que le poisson d’il y a trois jours.

11h12 : On est dans centre anticovid. On a plein de monde devant nous. Toujours pas de masque.

11h36 : les vaccinés ou anciens covidés partent faires les boutiques.

11h36 et demi : la connexion Wifi remarche et je remarque que Nana (pour Oyanna) veut dire “à présent, à présent” (oui deux fois) « en Norvégien »

« Kev » en Hmong veut dire « de l’expérience ». En même temps je serais tombé sur «  Gâteaux » je suis pas sur de l’avoir bien pris.

11h36 trois quart : Oui on attend longtemps dans la file d’attente covid, Les hmong sont une tribus des régions montagneuses du sud de la chine, du nord du Vietnam et du nord du Laos entre autre.

11h37 une fois : De l’expérience est content de le savoir. Tout le monde a désormais son surnom.

Ah non pas Pablo, dit Blo qui veut dire « saigner » en Slovène et Sasha dit « sasa » (on l’appelle jamais comme ça mais on dira que oui) veut dire « à présent » en Swahili (Tanzanie).

Titi veut dire « dix-dix » en Norvégien.

Didi (pour driss) veut dire cadet en chinois simplifié

11h37 : Mais pourquoi vous faites vous tester me direz vous ?

11h38 : y’a un “à présent” et un “à present à présent”. Incroyable non ?

11h 38 : Pour prendre l’avion lundi aurai-je répondu si vous aviez posé la question.

11h39 : Je me demande si didi veut dire en Chinois compliqué

11h40 : Je mise sur «  Enfant d’une fratrie n’étant pas le premier car il y’en a un autre avant, mais qui vient juste en suivant, donc en deuxième position ou en seconde position selon votre mot préféré, mais qui vient avant les suivants qui peuvent être beaucoup et qui se terminent pas le benjamin ou la benjamine » Cadet étant vachement plus rapide je suis d’accord.

11h41 : j’écris le résumé dans le train alors vous avez un grand n’importe quoi là, je comble mon voyage.

11h42 : j’en profite pour me demande si avec la politique de l’enfant Unique, le mot didi est-il encore grandement utilisé en chine ?

12h23 : Tous les tests sont négatifs, les tests sont beaucoup plus tranquilles qu’en France, le coton tige rentre à peine dans la narine, on nous frotte pas le cerveau.

12h34 : Gâteaux, Gâteaux, Aliment, Aliment, Saigner, à présent, à présent à présent, de l’expérience, Abriabri, oh la la , dix-dix et cadet partent vers le marché de Goteborg à la recherche d’aliments pour le pique nique.

12h36 : Merci de m’envoyer par mail ou sms ou en commentaire Facebook votre plus belle phrase avec tous les prénom, je suis sûr qu’il y’a un truc à faire.

12h42 : le marché est joli tout plein. La viande de Reine est partout. Un steak d’Elisabeth 2 s’il vous plait.

12h44 : y’a de l’élan aussi. Une escalope de Didier Gadou aussi, bien épaisse s’il vous plait.

12h46 : Ho de la reine fumée, Probablement la mère de la princesse de Jamaïque.

12h52 : après un café pas bon, on part en direction du Jardin Botanique. On prend le tram 42 sur les conseils d’un conducteur de tram.

12h55 : comme j’écris le résumé, suis-je un conducteur de trame ?

12h56 : J’espère que vous avez fait le « HOOOOOO » de l’étonnement satisfait plutôt que le « OHHHH » de la déception de la blague pourri.

12h57 : jul aurait fait ohohoh.

12h 59 : évidement, les transports en communs ne sont pas fait pour ceux qui connaissent pas, nous nous retrouvons au parc d’attraction au lieu du Jardin Botanique.

13h06 : Le bonjour à Catherine. Ha mince on est en retard mais on était en train de se faire tester à Midi six, on peut pas tout faire.

13h07 : On change de tram, direction l’Hopital.

13h12 : On est à l’Hopital, plus que 6 minutes à Pied.

13h18 : Plus que trois minutes à Pied (oui bon on ment un peu)

13h25 : On est arrivé, c’est mignon tout plein. J’adoorrrrrreeeeee dit Oyanna jamais dans l’excès, Driss en profite pour refaire sa photo de profil Instagram.

13h49 : à une heure plus espagnole que Suédoise,  nous mangeons devant une roseraie et des Jasminus Chavanosoporum, une espèce de plante totalement inventée mais ça rend vachement bien (Petit clin d’œil au Roi  Loth dans kaamelott)

15h 03 : on papote méchamment, puis on passe à l’auberge, on a l’impression de n’avoir rien fait de la journée et le repas du soir démarre dans deux heures dans ce pays.

15h26 : La viande de basketteur et de femme de roi est au frigo de l’auberge. On partagera ça avec des parents. Par contre j’ai un peu peur qu’on ne puisse pas ramener du saucisson d’ours, ça fait faire un détour un peu trop grand. Bon on verra.

16h 09 : Trois pipi plus tard, nous allons vers le centre avec comme vous le savez, le bus 60 (le seul dont on comprend le fonctionnement dans ce pays). Nous ne sommes jamais contrôlé. Fou non.

17h12 : Après être encore descendu à l’arrêt Nordquelquechose qui est toujours au sud de la ville mais au nord que vous en France, puis avoir marché 600 m, nous sommes à quai. Oui à quai car nous allons faire le tour de la ville en Bateau.

18h00 : Ponctuellement, le bateau part, il est plat comme un pankakes suédois afin de passer dessous des ponts tout petit petit petit.

18h06 : Snhpjniddbj oqfin,ôzup ô chboeÏ ädkp

18h09 : ouf la dame traduit en Anglais : Sur votre droite un bâtiment datant de 1832 servant de résidence au roi quand il vient à Goteborg.

18h36 : puis à gauche on croise une plaque de 30m*30m flottante remplie de piquets en fer.

18h37 : C’est un mémorial des personnes décédés du covid, un pic = une personne. Néanmoins nous n’arrivons pas à comprendre si c’est les gens de la ville, de la région, du pays… ?

18h39 : Les 3 plus jeunes garçons font les pitres pour distraire le bébé devant eux. Mathias lui fait des grands sourires à toutes les jolies blondes que le bateau rencontre. Malheureusement, la rencontre tombe à l’eau, celle nous séparant d’elles.

19h12 : Le bateau est fini, on descend, on achète le bébé qui rentre dans la valise cabine.

19h39 : on a enfin l’impression d’avoir fait un truc aujourd’hui. On part au nordmarket, qui est au nord de Hossegor mais au sud de la laponie pour faire des achats d’aliments. Aliment s’en charge avec de l’expérience.

20h13 : On a fini les courses et on prend quoi à votre avis ???? Et oui le Bus 60 pour un repas à l’eau Berge( on reste sur la thématique du bateau).

20h19 : tout le monde vaque a ses occupations. Driss, Sasha et Thib sont au billard. Mathias, Emy et Kevin à la préparation du repas. Lyna et Pablo sont là des fois aussi mais sont plus intéressés par la musique. Les deux gateaux sont dans les chambres.

20h22 : des suédoises d’origine Somalienne sont là, on papote.

21h26 : Toujours dans des heures espagnoles, nous mangeons une pizza au saumon en entrée avec de la pasteque et des tartines diverses.

Des pâtes aux 3 sauces (tomates, champi et roquefort)

Du poulet poelé

Des fruits et une brioche pas faite maison.

22h04 : On démarre le grand jeu du soir préparé par Oyanna. Un mélange de jeu des enchères et de système de réseau de transport suédois. En gros on mise sur on ne sait pas quoi.

23h06 : On a fini, on ne gagne pas grand-chose mais c’était rigolo et on a pas perdu notre temps.

23h09 : Le temps du bilan de la journée est arrivé, dans la cuisine commune et très bien équipée.

23h21 : La soirée veillée se termine et les jeunes vaquent à leurs occupations comme parler, se doucher et parler. Oui ils parlent beaucoup, surtout Thibault qui depuis quelques jours à activité le mode pilote automatique pour le blabla.

23h42 :  Les grands papotent dehors et l’on voit qu’il fqit toujours pas vraiment nuit. Oui on ne vous a pas parlé de ça mais en plein été tout proche du cercle polaire, le soleil se couche tard, 22h30 environ, et se lève vers 3h20, Mais surtout on voit toujours à l’Ouest un bout de ciel encore bleu léché par notre astre bouillant le plus proche.

23h43 : Oui le soleil se couche ici aussi à L’ouest, incroyable non, comme à Hossegor.

Minuit : Au lit, demain le réveil sera beaucoup trop tôt car on a du bus et du train avant 8h30.

3h23 : Tiens il fait jour.

Jour 7 : SUède le début du retour

6h30 : les réveils sonnent, on est dimanche, d’habitude, pour les jeunes c’est grasse matinée! Mais non! Ce matin, il faut faire vite! Petit déjeuner prévu à 7h30 ! 

6h39 : on se douche, on s’habille, on se brosse les dents (oui avant de petit déjeuner c’est devenu un rituel maintenant). 

7h03 : Pablo a faim, très faim, il s’est levé tôt, très tôt, il s’est rendu au buffet du breakfast, et n’y a rien trouvé, très rien. 

7h17: il envoie un message dans le groupe « le petit dej ouvre à 8h donc si on doit être prêt dans le bus à 7h50 on pourra pas manger à l’hôtel » 

7h18 : Emy répond « merde » elle aussi a très faim. 

7h19 : Sasha surenchérit avec un  « et bah on est dans la merde ».

7h20 : pas de panique, on prendra le petit déjeuner à la gare! Aller, tout le monde est là, ciel nuageux aujourd’hui, capuche sur la tête et têtes dans le cul. 

7h32 : on laisse les clés des chambres et les cartes du petit déjeuner… bon… on avait pas prévu ça. 

7h33 : on attend Oyanna, il ne manque qu’elle. 

7h34 : elle arrive, un homme s’occupant du linge de chambre l’a interpellé et lui a dit « jevelfizuzbzkstangong » elle a dit “oui” puis est partie. 

7h35 : on est prêt, valises à la main, on va rejoindre Mathias à l’arrêt de bus, ça y est, on part. 

7h48 : on est dans le bus 60 en direction de « Goeht’dlslsbjloeug », Driss dit « on fraude encore pour prendre le bus? » Kevin lui explique «non, on a réussi à payer pour 3 jours, et que ça fait trois jours qu’on est là, et tu attends le dernier jour pour poser la question Driss? » apparemment on peut frauder tous les jours mais pas le dimanche pour Driss. 

7h58 : une heure avant le départ de Göteborg, on arrive à la Gare, chouette! Ou trouve un petit café, à oui!!! pour un fois un bon café expresso 

8h12 : on mange, on boit, on baille, on parle pas…ce matin c’est dur…

8h16 : il est huit heures seize. Rien d’autre ne se passe.

8h16 : rien ne se passe ni ici, ni dans le monde d’ailleurs. 

8h32 : il est huit heures trente deux, bref, on rigole, les jeunes vont aux toilettes avant de partir, oui, on a oublié un détail c’est que c’est 10 couronnes par personne. Comme quoi les princesses vont aux toilettes. Bon ok on paye. Mais on a pas de reçu. Désolé Nicole ( Nicole c’est la meilleure comptable de la Maison de l’Enfance).

8h45 : on prend nos valises, toujours personne qui parle.. on s’approche du quai de notre super train, leeeeeeeee FLIXTRAIN… 

8h45 : toujours, ce n’est pas le meilleur confort, mais il roule à 230 km/h .. 

8h52 : une agent hurle sur le groupe en suédois, « När du visar mig på tåget måste du sätta resväskorna eller sätet och inte bredvid det » (vraie traduction) qui signifie « on doit ranger nos valises au dessus de nous et pas poser ailleurs.. ‘’Pablo se sent concerné, mais ne comprend pas, la dame lui redit en anglais, et ça va mieux, on a tout compris. 

8h53 : Mathias dit dans le groupe « j’ai une mission pour vous, Place 06B y a une frappe atomiques, elle a les yeux revolver, Je voudrais une photo discretos svp » 

8h55 : Sasha a réussi ! 

Mathias : « Elle est là limite de la perfection. » 

Kevin : « Peut-être un peu superficielle non ? »

Mathias : « Ah non ! Je n’aime pas les filles superficielles, celle-ci ne l’est pas ! » 

Heure du départ prévue à 8h58. 

8h57 : le train part. Chez nous on a plutôt tendance à dire « il ne faut pas être en retard » beh en Suède c’est « il ne faut pas être à l’heure »

C’est parti pour 4 heures de train…

9h10 : devinez quoi? Et bien il est neuf heures dix. Dans ce train, on est à l’heure.

9h29 : la contrôleuse nous contrôle, enfin non, elle contrôle Kevin et Oyanna car absolument tous les jeunes dorment. Oui ça fait les durs la veille « on est pas fatigué, on veut prendre le train le plus tôt pour profiter de la journée » mais là ça dit plus rien. 

10h01 : Sasha espère revoir les bottes de paille sauter comme à l’aller. Je tente une explication : nous avons vu un tracteur lancer à plusieurs mètres de haut des petites bottes de paille comme en France mais beaucoup plus haut. C’était rigolo, il y avait du suspens, du talent, du génie…

10h33 : Ça roupille… bon pas tous, mais au mieux, ça lambine. Autant dire qu’on reste dans une ambiance suédoise.

12h58 : Nous arrivons en gare. 

13h02 : Nous descendons du train, la fille proche de la perfection et ses deux copines attendaient Mathias à la sortie du train. Elles le regardent, il les regarde, elles lui sourient, il leur sourit, et devinez la suite ? Mathias est parti. Un petit manque de courage… Il regrette. 

13h12 : Nous sommes en chemin pour retrouver le Generator et y déposer nos valises. « Ce serait pas là rue ou un mec courait en caleçon ??! » Pas de doute nous sommes bien arrivés dans notre auberge.

13h14 : on cherche où manger, et devinez, Kevin accepte de manger dans une chaîne locale qui ressemble approximativement à «mcdo »  sauf que là ça s’appelle « MAX ». C’est une chaîne qui agit avec beaucoup de liberté. Il est libre max. 

13h42 : c’était pas bon, on est mad Max. 

14h43 : on sort de notre repas gastronomique, et on se rend le plus vite possible pour éviter d’être mouillés à l’hôtel. Certains courts, certains rament, certains râlent et certains sont déjà arrivés. 

14h52 : on arrive à l’hôtel, on lit le résumé de la veille, car on a eu un peu de retard. 

Les jeunes ne comprennent rien, à part le fait que Kevin craque complètement. Il est allé très loin. 

14h55 : le repas nous reste sur le ventre. Max la menace. 

14h63: ah non pardon il est 15:03 : la team 1 demande à faire la sieste, la team 2 demande à jouer au billard, et la team 3 en quartier libre dans la ville. 

15h17 : Mathias Kevin et Oyanna empruntent une trottinette chacun, et s’envolent pour le centre ville, Kevin doit trouver un k-way, Mathias une chemise et Oyanna ce qu’elle aimera : un suédois.  

16h31: on se réunit, les filles avec les filles, les garçons avec les garçons, alors là préparez vous : 

Oyanna rentre dans la chambre des filles, et là, Emy dort encore. Mais cette fois-ci, Lyna l’accompagne. Camille traine sous la couette. 

Après midi chill. 

16h43: on décide de tous partir de l’hôtel pour se balader dans Stockholm, faire du shopping en autonomie. 

17h00 : la moitié des boutiques ferment à 17h. Quel pays bizarre. Heureusement il y’a findus. Et H et M, les nouvelles galeries locales, les magasins de souvenirs, Zara, médiamark…

17h46 : Beh rien, ça se balade dans Stockholm, j’en profite pour vous dire qu’on m’a proposé banane/Anchois en proposant des aliments bizarres. 

18h45 : Retour à l’auberge. On prend le bus 60.

18h46 : Mais non, vous n’avez rien suivi, on a changé de ville, plus de bus 60, juste nos gambettes. 

19h15 : attention, vient le moment du baptême de bitume en Trottinette. Pour toi ça veut rien dire du tout mais pour moi ça veut dire beaucoup, ça veut dire qu’ils étaient libres, et heureux d’être là parmi nous. 

19h15: en temp parallèle : Les douches se prennent.

19h20 : certaines cartes postales se font. 

20h40  : on part manger, je vous  rappelle que l’heure normale c’est 18h. On a un léger retard.

21h00: on cherche un restaurant 

21h02: on tombe sur un restaurant thaï avec un karaoké pas très cher mais très sympa mais on se fait recaler. 

21h13: on tombe sur un restaurant italien pas cher mais lui il nous accepte.

21h32 : Una pizza di mozzarella de buffala, lasagnes, Carbonaraaaa. Oui pas de doute c’est bien un resto rital. 

21h33 : je suis rital et je le reste chante presque le serveur scicilien. 

21h53 : Camille ne finit pas sa pizza. Le serveur nous gronde et nous dit : Vous vous débrouillez mais vous finissez. Mathias, pas remis de son chagrin du jour, se noie dans la pizza.

22h01 : On hésite entre un tiramisu et un summer body. On décline les deux propositions. 

22h02: on rentre progressivement à l’hôtel tous à une vitesse différente, les lents et les rapides. 

22h04 : On fait le mot du jour. Il a plu aujourd’hui mais ça leur a plu aussi. Comme quoi être heureux ne dépend pas de l’eau de là. 

22h14: des jeunes restent en bas pour papoter et faire le résumé ( Thibault tente des tonnes de blagues nules qu’on est obligé d’enlever à la relecture), Mathias tente des références aussi historiques que douteuses = Recalé comme au resto Thaï. Enfin d’autres vont se doucher et les derniers vont poster des lettres.

00:00: tout le monde au lit. Demain demi grasse mat

Suède, dernier jour. CLAP DE FIN

8h44 : il fait jour, beau aussi, mais on sent qu’il peut pleuvoir à tout moment. Un 23 degrés habituel, pas de vent et un réveil tout doux. Dois-je vous rappeler que la veille la nuit fut trop courte ??

9h45 : tout le monde est en bas avec les valises.

9h48: tout le monde ? Non résiste encore et toujours un petit village de deux habitants toujours en retard : Kalya et Mathias.

9h53 : tant pis, on mange sans eux, non mais oh

10h22 : le petit dej prend faim. Après un Bagel ultra rempli pour les uns, des fromages blanc pour 3 courageux, des œufs pour certains, une bruchetta pour Driss et des haricots rouges pour Emy c’est le moment de partir faire un dernier tour dans la capitale Suédoise.

10h41: hop un tour au marché pour acheter du saucisson d’ours. On a marché 26 minutes, mais c’était une belle balade digestive.

10h42 : c’est très cher mais au moins ils n’ont pas vendu le saucisson d’ours avant de l’avoir tué.

11h05 : les emplettes sont faites et Mathias faute d’avoir trouvé sa reine suédoise ramène du Rennes en saucisson.

12h05 : petit quartier libre avec des objectif différents , Kevin veut un café bon, Mathias un timbre, les grandes sont à Victoria secret, Pablo va au Starbucks, Camille et Kaylia vont chercher un sac en tissu et enfin les deniers sont à inter sport.

Midi six : Il est temps de penser à elle.

12h22: coup de fil de l’hôtel. Nos valises gênent, vite on se hâte pour les bouger.

12h29: Lyna et Emy n’ont pas trouvé leur article chez Victoria et font grève en arrivant en retard

12h45 : on marche vite, on hésite avec les trottinettes mais non on marche.

12h46 : valises déplacées, tout le monde est content, on attaque le repas du midi très décevant.

13h42 : on monte dans le taxi qui nous conduit à l’airport. Il faut savoir qu’à 12 personnes c’est moins cher de prendre de taxi que de prendre la navette aéroport.

14h21 : la troupe arrive à l’aéroport et quoiiiii on a eu une tesla en guise de taxi. Les 3 grands sont aux anges. Incroyable !!! Le van Mercedes est très bien aussi.

14h41: on tourne à gauche


14h41: on va tout droit


14h52: on va à droite


14h53 : on va tout droit


14h54: on ralentit


14h55 : oui on est dans le serpentin en attendant l’enregistrement


15h12 : c’est long mais on tourne à droite


15h22 : c’est toujours très long mais on entame notre dernier virage à gauche


15h 25: les premiers démarrent l’enregistrement. Pass sanitaire, passeport, sourires. En dehors du bronzage on a tout.


15h36: tout le monde est ok

15h42….. nooooonn il reste de l’eau dans les gourdes et pas de toilettes pour vider. Hop tout dans la glotte.

15h57: alors que 7 jeunes ont eu de la chance et on fait le Check sécurité dans le sas VIP, les dernier tournent à droite, à gauche, à droite et hop on pose le téléphone, les chaussures, les clés.

16h02 : Kevin a même le droit à un test aléatoire explosifs. ouf, loin d’être une bombe il passe sans problème.

16h 03: 7 minutes avant le décollage, dernier pipi suédois et hop on embarque

16h05: bon en fait on a 3 minutes pour tester les sièges confortables de l’aéroport

16h08, là on embarque. L’avion n’est qu’en parti rempli, il est bien grand, un Airbus A320 confortable.

16h32: Oyanna gère mieux sons stress qu’à l’aller. Elle est comme un supporter de PSG à un concours scientifique (un mélange de peur et d’incompréhension).

16h42: Bastian notre pilote tourne à Gauche puis met les Gaz. Emy ayant mangé des haricots rouges ce matin fait pareil.

16h43: il faut pas faire que des blagues class sinon les rugbymans / womans ne rigolent pas.

18h43 : les jeunes étalés dans tout l’avion ( oui on est pas beaucoup, du coup on fait comme les gens qui n’ont pas beaucoup de culture ou comme les français le matin avec la confiture) occupent 3 places chacun. La café pas bon est offert.

19h 02: on atterri, Oyanna est comme un taureau dans l’arène, elle espère s’en sortir.

19h04 : on a faim.


19h29 : On attend les bagages, ils sont là, et surtout pas de contrôle en France, ni de passeport, ni de QR code, ni même d’autorisation de sortie du Territoire.

19h35 : on attend le RER, et merde, le masque, il ne m’avait pas manqué celui-là.

20h32 : après avoir vu tous les charmants villages du 9-3 nous arrivons Gare du Nord.

20h36 : mais vous ne connaissez pas la gare du Nord ??? Un charmant coin de Panam très muticulturel. Alors la bonne nouvelle c’est qu’on retrouve de la vie après ce très calme voyage Suédois, l’inconvénient c’est que là, ils ont mis trop de vie, trop de vendeurs de cigarette à la sauvette, mais aussi de maïs grillé, ça sent la pisse. Mais cela fait le charme de cette ville lumière !

21 h06 : on arrive à notre auberge, et noooooon il faut parler en anglais, moi qui pensais retrouver la langue de Molière. Figurez vous que je trouve que notre groupe ne se débrouille pas trop mal en anglais. Mieux que moi en russe.  

21h12 : Les chambres sont ok, le pipi est fait, et on descend au snack resto de l’auberge.

21h15 : on nous demande notre QR code à tous. La suède nous manque

21h22 : Le gars de la sécurité ne veut pas de mineur dans son resto. Il semble avoir la réflexion d’un tapis (oui je me dis qu’un tapis c’est pas intelligent) et on est obligé de lui expliquer que nous sommes clients de l’auberge et que nous avons bien demandé à l’accueil

21h24 : Le gars de la sécurité veut les QR code de tous le monde. Il semble avoir le QI d’une hirondelle morte, nous devons lui expliquer que les mineurs n’en n’ont pas besoin. En même temps dans sa logique, comme aucun mineur ne vient dans son resto, tout le monde a un pass

21h59 : les plats arrivent, toujours pas léger,

23h06 : nos menus sont avalés, et nous avons en dessert un goût d nostalgie de notre voyage.

23h22 : Le mot du jour conclut une journée où la nourriture fut décevante, autant que notre retour en terre française mais aussi une journée sans accros. 

Minuit : Au lit, demain il fera jour.

Minuit deux : Il fera pas jour à trois heures trente cette fois.


Demain arrivée vers 20h10 à la gare de Pau… si tout va bien.



Le moment du petit bilan du séjour est arrivé. Qu’est-ce qu’on a aimé ce qu’on a pas aimé. On va parler des uns et des autres.
D’habitude les jeunes m’aident à faire le résumé mais aujourd’hui ils ont pas le droit.

Alors dans les points négatifs on quitte un pays où le café vraiment pas bon, ou on peut pas manger à plus de huit par table. Un pays très très calme, un pays où j’ai l’impression qu’il n’y a pas énormément de choses à faire, un pays à vivre plutôt qu’a visiter. Un pays où il fait pas si chaud, un pays où tout est cher et pour finir un pays où les horaires de repas sont vraiment très très compliqués pour nous, en plus habitants du sud et habitués à une heure plutôt espagnole. Et puis les transports en commun que personne ne comprend.

Dans les points positifs voici un pays où le masque n’existe pas et où j’ai l’impression qu’ils ont essayé de vivre sans avoir peur du Covid. Un pays tout doux, reposant, organisé, avec du poisson. Un pays de gens gentils, des jolies suédois et suédoises et où il fait jamais vraiment nuit ( l’été). Un pays à voir donc.

Évidemment c’était chouette de découvrir ce pays, mais le plus intéressant c’était pas la destination c’était le chemin. Et le chemin deux ans de préparation deux ans à vivre ensemble au centre de loisirs ou bien encore des nuits à la Villa du CRAPS pour travailler, pour rire et apprendre à se connaître. Ce projet c’est aussi un loto, deux tombolas et un concert et au moins une bonne centaine d’heures de préparation.
Ces 10 jeunes font désormais partit du club fermé de ses jeunes qui ont fait des groupes projets, qui écrivent l’histoire de notre association, qui de leur manière nous démontre la démarche de projets, et qui ont donc une place VIP dans mes souvenirs professionnels.
J’ai aujourd’hui une pensée toute particulière pour les trois grands ( Mathias, Lyna et Emy), tous majeurs en septembre ( et donc qui ne viendront plus au Secteur Jeunes) que je connais depuis fort longtemps et avec lesquels je trouve que nous avons, avec ce voyage en Suède, écrit ensemble une belle dernière page pour refermer le livre de leur enfance à la Maison de l’Enfance. Les deux grandes sont animatrices désormais, et vous pouvez avoir confiance en elle pour
devenir les co-éducatrices de demain. Mathias, fait attention, il parait ( ce sont mes amis qui le disent), qu’on ne quitte jamais vraiment cette association.


Les voyages forment la jeunesse et renforcent les relations, alors dans une semaine je repart à Perpignan avec 32 jeunes avec comme objectif pour eux aussi d’apprendre, de profiter et de grandir. Et d’ici là je vais aller dormir, à la pêche, dormir, jouer au foot, dormir et peut être même aller boire une bière mais chutttt…

Voilààààà c’est fini

Suède, dernier jour. CLAP DE FIN

8h44 : il fait jour, beau aussi, mais on sent qu’il peut pleuvoir à tout moment. Un 23 degrés habituel, pas de vent et un réveil tout doux. Dois-je vous rappeler que la veille la nuit fut trop courte ??

9h45 : tout le monde est en bas avec les valises.

9h48: tout le monde ? Non résiste encore et toujours un petit village de deux habitants toujours en retard : Kalya et Mathias.

9h53 : tant pis, on mange sans eux, non mais oh

10h22 : le petit dej prend faim. Après un Bagel ultra rempli pour les uns, des fromages blanc pour 3 courageux, des œufs pour certains, une bruchetta pour Driss et des haricots rouges pour Emy c’est le moment de partir faire un dernier tour dans la capitale Suédoise.

10h41: hop un tour au marché pour acheter du saucisson d’ours. On a marché 26 minutes, mais c’était une belle balade digestive.

10h42 : c’est très cher mais au moins ils n’ont pas vendu le saucisson d’ours avant de l’avoir tué.

11h05 : les emplettes sont faites et Mathias faute d’avoir trouvé sa reine suédoise ramène du Rennes en saucisson.

12h05 : petit quartier libre avec des objectif différents , Kevin veut un café bon, Mathias un timbre, les grandes sont à Victoria secret, Pablo va au Starbucks, Camille et Kaylia vont chercher un sac en tissu et enfin les deniers sont à inter sport.

Midi six : Il est temps de penser à elle.

12h22: coup de fil de l’hôtel. Nos valises gênent, vite on se hâte pour les bouger.

12h29: Lyna et Emy n’ont pas trouvé leur article chez Victoria et font grève en arrivant en retard

12h45 : on marche vite, on hésite avec les trottinettes mais non on marche.

12h46 : valises déplacées, tout le monde est content, on attaque le repas du midi très décevant.

13h42 : on monte dans le taxi qui nous conduit à l’airport. Il faut savoir qu’à 12 personnes c’est moins cher de prendre de taxi que de prendre la navette aéroport.

14h21 : la troupe arrive à l’aéroport et quoiiiii on a eu une tesla en guise de taxi. Les 3 grands sont aux anges. Incroyable !!! Le van Mercedes est très bien aussi.

14h41: on tourne à gauche


14h41: on va tout droit


14h52: on va à droite


14h53 : on va tout droit


14h54: on ralentit


14h55 : oui on est dans le serpentin en attendant l’enregistrement


15h12 : c’est long mais on tourne à droite


15h22 : c’est toujours très long mais on entame notre dernier virage à gauche


15h 25: les premiers démarrent l’enregistrement. Pass sanitaire, passeport, sourires. En dehors du bronzage on a tout.


15h36: tout le monde est ok

15h42….. nooooonn il reste de l’eau dans les gourdes et pas de toilettes pour vider. Hop tout dans la glotte.

15h57: alors que 7 jeunes ont eu de la chance et on fait le Check sécurité dans le sas VIP, les dernier tournent à droite, à gauche, à droite et hop on pose le téléphone, les chaussures, les clés.

16h02 : Kevin a même le droit à un test aléatoire explosifs. ouf, loin d’être une bombe il passe sans problème.

16h 03: 7 minutes avant le décollage, dernier pipi suédois et hop on embarque

16h05: bon en fait on a 3 minutes pour tester les sièges confortables de l’aéroport

16h08, là on embarque. L’avion n’est qu’en parti rempli, il est bien grand, un Airbus A320 confortable.

16h32: Oyanna gère mieux sons stress qu’à l’aller. Elle est comme un supporter de PSG à un concours scientifique (un mélange de peur et d’incompréhension).

16h42: Bastian notre pilote tourne à Gauche puis met les Gaz. Emy ayant mangé des haricots rouges ce matin fait pareil.

16h43: il faut pas faire que des blagues class sinon les rugbymans / womans ne rigolent pas.

18h43 : les jeunes étalés dans tout l’avion ( oui on est pas beaucoup, du coup on fait comme les gens qui n’ont pas beaucoup de culture ou comme les français le matin avec la confiture) occupent 3 places chacun. La café pas bon est offert.

19h 02: on atterri, Oyanna est comme un taureau dans l’arène, elle espère s’en sortir.

19h04 : on a faim.


19h29 : On attend les bagages, ils sont là, et surtout pas de contrôle en France, ni de passeport, ni de QR code, ni même d’autorisation de sortie du Territoire.

19h35 : on attend le RER, et merde, le masque, il ne m’avait pas manqué celui-là.

20h32 : après avoir vu tous les charmants villages du 9-3 nous arrivons Gare du Nord.

20h36 : mais vous ne connaissez pas la gare du Nord ??? Un charmant coin de Panam très muticulturel. Alors la bonne nouvelle c’est qu’on retrouve de la vie après ce très calme voyage Suédois, l’inconvénient c’est que là, ils ont mis trop de vie, trop de vendeurs de cigarette à la sauvette, mais aussi de maïs grillé, ça sent la pisse. Mais cela fait le charme de cette ville lumière !

21 h06 : on arrive à notre auberge, et noooooon il faut parler en anglais, moi qui pensais retrouver la langue de Molière. Figurez vous que je trouve que notre groupe ne se débrouille pas trop mal en anglais. Mieux que moi en russe.  

21h12 : Les chambres sont ok, le pipi est fait, et on descend au snack resto de l’auberge.

21h15 : on nous demande notre QR code à tous. La suède nous manque

21h22 : Le gars de la sécurité ne veut pas de mineur dans son resto. Il semble avoir la réflexion d’un tapis (oui je me dis qu’un tapis c’est pas intelligent) et on est obligé de lui expliquer que nous sommes clients de l’auberge et que nous avons bien demandé à l’accueil

21h24 : Le gars de la sécurité veut les QR code de tous le monde. Il semble avoir le QI d’une hirondelle morte, nous devons lui expliquer que les mineurs n’en n’ont pas besoin. En même temps dans sa logique, comme aucun mineur ne vient dans son resto, tout le monde a un pass

21h59 : les plats arrivent, toujours pas léger,

23h06 : nos menus sont avalés, et nous avons en dessert un goût d nostalgie de notre voyage.

23h22 : Le mot du jour conclut une journée où la nourriture fut décevante, autant que notre retour en terre française mais aussi une journée sans accros. 

Minuit : Au lit, demain il fera jour.

Minuit deux : Il fera pas jour à trois heures trente cette fois.


Demain arrivée vers 20h10 à la gare de Pau… si tout va bien.



Le moment du petit bilan du séjour est arrivé. Qu’est-ce qu’on a aimé ce qu’on a pas aimé. On va parler des uns et des autres.
D’habitude les jeunes m’aident à faire le résumé mais aujourd’hui ils ont pas le droit.

Alors dans les points négatifs on quitte un pays où le café vraiment pas bon, ou on peut pas manger à plus de huit par table. Un pays très très calme, un pays où j’ai l’impression qu’il n’y a pas énormément de choses à faire, un pays à vivre plutôt qu’a visiter. Un pays où il fait pas si chaud, un pays où tout est cher et pour finir un pays où les horaires de repas sont vraiment très très compliqués pour nous, en plus habitants du sud et habitués à une heure plutôt espagnole. Et puis les transports en commun que personne ne comprend.

Dans les points positifs voici un pays où le masque n’existe pas et où j’ai l’impression qu’ils ont essayé de vivre sans avoir peur du Covid. Un pays tout doux, reposant, organisé, avec du poisson. Un pays de gens gentils, des jolies suédois et suédoises et où il fait jamais vraiment nuit ( l’été). Un pays à voir donc.

Évidemment c’était chouette de découvrir ce pays, mais le plus intéressant c’était pas la destination c’était le chemin. Et le chemin deux ans de préparation deux ans à vivre ensemble au centre de loisirs ou bien encore des nuits à la Villa du CRAPS pour travailler, pour rire et apprendre à se connaître. Ce projet c’est aussi un loto, deux tombolas et un concert et au moins une bonne centaine d’heures de préparation.
Ces 10 jeunes font désormais partit du club fermé de ses jeunes qui ont fait des groupes projets, qui écrivent l’histoire de notre association, qui de leur manière nous démontre la démarche de projets, et qui ont donc une place VIP dans mes souvenirs professionnels.
J’ai aujourd’hui une pensée toute particulière pour les trois grands ( Mathias, Lyna et Emy), tous majeurs en septembre ( et donc qui ne viendront plus au Secteur Jeunes) que je connais depuis fort longtemps et avec lesquels je trouve que nous avons, avec ce voyage en Suède, écrit ensemble une belle dernière page pour refermer le livre de leur enfance à la Maison de l’Enfance. Les deux grandes sont animatrices désormais, et vous pouvez avoir confiance en elle pour
devenir les co-éducatrices de demain. Mathias, fait attention, il parait ( ce sont mes amis qui le disent), qu’on ne quitte jamais vraiment cette association.


Les voyages forment la jeunesse et renforcent les relations, alors dans une semaine je repart à Perpignan avec 32 jeunes avec comme objectif pour eux aussi d’apprendre, de profiter et de grandir. Et d’ici là je vais aller dormir, à la pêche, dormir, jouer au foot, dormir et peut être même aller boire une bière mais chutttt…

Le résumé de la Suède
Étiqueté avec :