JOUR 1 :

8H12     Les enfants arrivent avec leurs bagages chargés pour deux mois de vacances pendant que nos animateurs préférer ne sont toujours pas là.

9h04      Quatre enfants se cachent derrière les minibus, surement un trafic.

9h31      Débrief

9h45     Pas de café, du coup pas de café alors

10h00   Départs

10h14   Chris se trompe de route, en même temps le minibus de devant a mis son clignotant a gauche pour aller tout droit, surement des restes de notre dernier camp à Londres

10h21   pas grand-chose à part une sorte de grande route a deux voies à sens unique avec particulièrement beaucoup de camions

10h32   Chris rattrape enfin son retard.

11h02   Kevin refait ça culture musicale, aya nakamura, eva queen, soolking.. On n’est pas loin de la syncope  

11h16   C’est quand qu’on arrive ????

11h24   Ohhh regarde une vache

11h45   Ohhhh Djadja, ya pas moyen djadja !!! ça y est Kevin chante.

12h02   On se retrouve à faire les courses au LIDL vu que la moitié du groupe n’a pas de pique-nique, en même temps avec 3 parents présent à la réunion de camp, il fallait s’y attendre. Celle-là était gratuite !!!

12h05   On apprend que Zoé a oublié sa brosse à dent on hésite encore à lui en prendre une.

12h07  Lidl ne vend pas de brosse à dents à l’unité, Zoé en aura donc 3 !!!! Une pour chaque dent.

12h31   Nous allons autour d’un lac manger notre délicieux pique-nique, pain fromage charcuterie chips melon. Le pique-nique est meilleur que le lac, et surtout plus beau.

12h40 et 52 secondes « qui veut du melon !? qui veut du melon !? » un silence gênant s’installe. Le melon n’a pas un franc succès, pourtant il n’était plutôt pas mauvais ! tant pis, les animateurs en ont profité pour prendre des forces, sans prendre le melon, enfin si, enfin non.

13h18   On ramasse les derniers déchets de certains enfants pas très écolo et on reprend la route.

13h19   CHRIIIIIIIS FAIT DEMI TOUR STP !!!!! j’ai oublié mon téléphone sur le banc !!! Et Chris fit demi-tour, il aurait pourtant préféré demi Moore.

13h21   En route pour un café bien mérité !

15h01   Arrivé au camp, la jeunesse intenable sort des minibus pour se dégourdir les jambes dans l’air de jeux pour petits, les anims eux se présentent ainsi que leur humour surdéveloppé à la réceptionniste peut-être pas assez prête.  

15h05   elle rigole et nous tutoie, on espère lui avoir refait son 15h (sa journée aurait été un peu orgueilleux)

15h25   Début de la construction du camp organisé en 2 équipes bien distinctes celle qui donne tout et celle qui se croise les bras.

17h01   Fin de la baignade surveillée. Bon nous on monte toujours le campement digne d’un château. D’un château de sable mais c’est un château quand même.

17h20   demain, on ira se baigner dans le lac avant 17h, et on fera un château avec le sable.

19h34 (Chris) : Il est l’heure de

Bon là, il est parti surveiller les tentes, je n’aurai pas la fin de la phrase, vivement qu’il revienne que je sache quoi marquer.

19h36 : on ne saura jamais

19h45 : Il est l’heure de lancer un petit jeu pour faire patienter avant le repas du soir. Le gouter est rapidement oublié. Non, il n’y a pas eu de gouterni de café a 15h

20h03 : avec 3 minutes de retard sur l’heure prévue mais 12 sur le quart d’heure béarnais, nous sommes au resto/snack. Les commandes sont déjà passées depuis une heure au moins.

20h46 : pizza et glace, que du diététique avant la reprise des saisons de foot/hand/rugby/danse/gym/ ping-pong acrobatique, ski sur dune, hydravion télécommandé, brosse à dents synchronisée ou encore lancer de nains … de jardin en Laure macif (sport  confidentiel).

20h47 : c’est comme massif mais mieux assuré et moins diététique.

21h06 : il fait nuit, on dirait qu’on s’approche de l’hiver, cette saison de la déprime et de la TARTIFLETTTTEEE, vivement l’hiver.

21h07 : et la RACLLLLLEEETTTTTTEEEE

22h04 : c’est l’heure tant attendu de rentrer se laver les dents. Surtout Zoé et sa nouvelle brosse à dent.

22h48 : La troupe est au lit. Le premier qui dort gagne une heure de sommeil en plus ainsi qu’un bon d’achat de 10 € chez Ferrari pour l’achat d’une voiture neuve.

23h04 : Les anims écrivent le résumé, les yeux de certains jeunes se ferment, un oiseau beaucoup trop bruyant passe, un chien aboie, la caravane passe.

23h52 : fatigué, les anims commentent les records du lac, 14km en 53 min à pied, 7 m24 en apnée, le brochet de 2m12, 39 pizzas en une heure

23h53 : 7m24, faut y aller

23h54 : Non faut revenir surtout.

00h04 : tout le dors monde.

JOUR 2

6h 06 : CRIIICCC, GRRRRR, BOOOOM, BOOMMM, SCHRIIKKK ( dans cet ordre là), le camion poubelle arrive et vide au moins 8 conteneurs.

6h07 : au bruit, quelqu’un a jeté du verre dans le container noir… 

6h12 : une tente a confondu 8h30 et 6h12, ils sont donc grondés avec sévérité et seront de vaisselle. 

8h30 : réveil des jeunes qui n’étaient pas réveillés, les animateurs font chauffer l’eau pour le café. 

8h36 : Les tartines grillent sur la plancha, les trésors passent de verre en verre. Rackham le rouge n’a qu’à bien se tenir.

9h12 : le petit dej’ continue son petit bonhomme de kellogg’s. Les premières dents se lavent. 

9h45 : bon pas grand chose, mais les dernières dents se lavent. Puis on descend vers un point en contrebas de notre emplacement pour lire le résumé aux jeunes et faire le bilan de la journée de la vieille, non de la veille ! On ne parle pas comme ça d’Olivia, la plus âgée du camp. 

10h12 : en route pour le marché de Léran, on espère y trouver le meilleur pique-nique ariégeois possible

10h23 : nous arrivâmes sur la place du village, devant nous, un seul stand de bracelets brésiliens, et rien d’autre… nous décidâmes de continuer notre route afin de trouver un autre marché

10h53 : après une demie heure de recherche, c’est bon!!!! Enfin un marché !!!!!!

10h55 : un Intermarché oui

11h08 : le melon n’a pas eu de Franc succès hier, du coup on est pas fou, aujourd’hui c’est pas steak! Et oui on pense aussi aux végétariens

11h09 : autant pour moi, c’était pastèque 

12h06: on part manger au lac de Puivert. l’endroit est magnifique, vu sur un CHATEAU  , c’est comme un château mais en fort. On a aussi vu sur le lac. Il est beaucoup plus rempli que le lac de notre camping. 

14h06 : on part boire un café au resto du lac. Le café est plus aimable que la serveuse

14h15 : 3!!!!! 2!!!!!! 1!!!!!!!! Gooooo! Première baignade du camp, elle est mouillé et fraîche, mais ça fait du bien 

B

A

I

G

N

A

D

E

16h30 : certains enfants frustrés de hier, décident de prendre un goûter au snack du lac

18h12 : après 32473 plongeons plus ou moins réussi, 325 saltos et 53673 bombes, il est l’ heure de plier serviette 

18h24 : on se sépare en deux groupes, un minibus courses et les 3 autres font la course pour rentrer au camping, en respectant les limitations et sans se dépasser bien entendu. On se croirait au grand prix de monaco, la course automobile où il y a moins de suspens que devant un Pau fc – Barça

19h32 : préparation du repas, certains coupent des tomates, des concombres, d’autres mettent les couverts, et beaucoup se cachent dans les tentes

19h52 : a table !!! Et oui on dit plus “la bâche” pour ceux qui suivent nos résumé depuis quelques années. La raison : on a négocié 8 tables au camping 

20h04 : Aurélien demande si la salade de tomates concombres est chaude 

20h16 : qui veut des brochettes ???? Poulet ? Porc? Piquantes ou pas? Abats ? Lapin??

20h23 : Killian veux du lapin, il a juste a se lever et à l’attraper, encore faut il courir vite

20h23 et 20 secondes : en effet, deux lapins, vivants, se baladent dans le camping et ne sont pas farouches. 

20h43 : c’est l’heure du dessert, Pommes, bananes, abricots, crêpes caramel beurre salé ? 

21h57 : Clément quitte le loup garou et rejoint Kevin et Chris au campement, la raison : Clement n’a pas su retenir un gaz, les copains ont ri, pourtant c’était pas du gaz hilarant, quoi que…

22h07 : fin du tour de Loup Garou, Mika a oublié qu’il anime le groupe de jeunes et non le camping, en tout cas il pourrait facilement vendre des légumes au marché, juste à côté des bracelets brésiliens par exemple…

22h12 : un type en Normandie vient d’entendre Mika au loin et pense que Laura est un loup garou. 

22h47 : AAAaaaAAaAAaaaAaAhhhh! Il y a une araignée dans ma tente!!! Ah non c’était Bilal en fait 

23h09 : toutes les dents sont brossées,

les cheveux démêlés

place aux duvets 

On se revoit demain dans la matinée

Pour plein d’activités 

J’ai plus de rimes en é mais l’ idée y est !!!

Leran Jour 3

8h20 : les premiers réveils sonnent, vu que chacun y va de sa mélodie, c’est une sorte de capharnaüm, mais tout le monde se réveille

8h46 : tout le monde? Non, un irrésistible billérois lutte encore et toujours avec acharnement au réveil matinal, pour des questions d’anonymat on dira pas que c’est Gabriel 

8h52 : on entame le 3ème paquet de bacon à la plancha 

9h14 : qui veut le dernier œuf brouillé? Moi moi moi moi ! Non moiii ! Bon du calme les enfants, ne vous embrouillez pas, laissez les œufs le faire 

9h20 : le café est fait 

9h28 : le café fait effet 

10h02 : 47 brebis ont été tués cette nuit par un ours, pourtant on a pas entendu Mika se lever cette nuit 

11h20, on prend la route direction foix, 

11h31 : Lucas vient de croiser le rappeur Jul en Twingo. Peut être n’est ce pas vraiment lui? 

11h32 : on espère qu’il y a pas de magasin Nike à Tarascon 

11h34 : c’est un Belge qui parle à un ariégeois, il lui demande où il habite. L’ariégeois lui répond avec son accent “eh ben, j’habite à Tarascon, con… et toi??” Le Belge répond ” j’habite à Bruxelles sel, mais j’étais à Foix une foix”

12h32 : Pau est connu pour ces commerces aux nom insolites du style Pau tirons, Pau lissons, APro Pau, tireuza Billère et autres mais l’Ariège n’a rien à nous envier, par exemple on est passé devant un magasin d’art nommé “Art Yeah Joie” pour ne citer que lui

13h07 : à coffre!!!! Aujourd’hui c’est pique nique dans le coffre du minibus,on va pas vous détailler le pique nique il est semblable à nos pique niques habituels 

13h43: en attendant d’entrer dans la grotte, on joue à un jeu” dans le lac, hors du lac”. Personne gagne le cadeau, c’était une petite étoile nommée au prénom du gagnant par la NASA. 

13h45 : on est aux grotte de bédeilhac, vous savez où a été tourné le film Passe-Montagne, de Jean Vernier.

13h50 : on rentre dans une immense grotte . On y trouve un avion, celui du film oui!!!

13h53 : ohhhhh une stalactite

14h02 : attention ça glisse ici

14h14 : et voici une magnifique peinture de bison, ici vous voyez les pâtes, ici le dos et ici, pas de tête… Madame pourquoi il y a écrit Albert et Yvette 1906 ici ????

14h23 : attention la tête, pas celle du bison du coup, mais des jeunes 

14h24 : en règle générale, dans les grottes, les hommes préhistoriques n’ont pas dessiné des animaux mais des signes. 

14h25 : Les cygnes ne sont pas des animaux ? 

14h36 : ici vous pouvez observer des mains d’hommes préhistoriques, vous ne trouvez rien d’ anormal ???? Un  ados répond : il y a un signe chinois grave ici? Non, il a 6 doigts, la gravure chinoise date de 1990

14h53 : fin de la visite on passe de 14 degrés à 37, ça nous rappelle le métro beaucoup trop climatisé de New-York 

15h03 : à Foix il fait pas froid, on s’arrête donc à Foix plage pour se rafraîchir

15h16 : le lac est pas ouf, mais vraiment pas du tout, a part pour les grenouilles et les cygnes, même les pédalos tirent la gueule, on décide donc de reprendre la route et retourner au lac de la veille 

15h21 : on apprend que Patrick Sébastien à animer un podium hier soir, on est tous dégoûté, tampis on calera nos prochaines vacances en fonction de patoche.

17h12 : baignade au lac de Puivert , comme hier mais il fait bien plus chaud et il y a bien plus de monde .. et oui,  le fameux marché gourmand du mercredi s’installe doucement ainsi que les familles venue se restaurer 

18h12 : triple salto droite, concours de plongeons, l’eau est plus froide que l’air. 

18h32 : le ciel commence à se charger, contrairement aux téléphones de nos jeunes 

19h : tout le monde reçu la consigne de sortir de l’eau après un dernier saut

19h02 : Aurélien, intarissable continue, il sera de vaisselle demain

19h12 : entre un ballon et du séchage, les jeunes profitent de 20 minutes de pause pour s’amuser gentiment dans ce décor avec vue sur le lac. 

19h38 : les jeunes, par équipe de 1, font le tour des différents stands de food trucks du marché gourmand du lac

20h15 : les commandes sont en route, des wraps, des burgers, un hot dog, une tartine indéterminée, un américain, panini…

on en profite pour faire tourner les serviettes pour nous consoler de 15h21

21h28 : les repas sont finis, on attaque le bilan du jour, et on fait le jeu de la minute. Beaucoup trop long à expliquer mais Martin gagne une glace à la fin.

21h26 : la glace est en route et les autres profitent de quelques chanson du concert proche

22h52 : les dernières douches sont là et les premières paupières se ferment

minuit : les derniers dorment.  

00h19 Alors que la fatigue se fait sentir du côté animation, Marwan et Léna ronfle

Leran Jour 4

3h03 : Cloc, cloc, cloc, cloc 

4h04 : plouc, plouc, plouc

5h05 : toc, floc, toc, floc, toc, floc, floc

7h07 ; PFOUUUUUUU, TCHING, TCHOUCHG

7h12 : tout le monde se réveille beaucoup trop tôt. Votre talent aura traduit les onomatopées en phrases. IL PLEUT. Le camping sous la pluie c’est comme un match de foot sans but, un repas sans dessert, une plage sous drapeau rouge, un appart sans balcon, une raclette sans fromage, une salade au mc do, du shampoing “cheveux gras” si on est chauve, un MP3 pour sourd, ou encore un scooter sur l’autoroute. 

7h13 : quoi, une raclette sans fromage !!!

8h12 : les gens se lèvent, la lumière, la pluie, le bruit, on est content d’être debout. 

8h30 : Robin (sosie officiel de Jesus), homme des bois, agit en prince des valeurs, et prépare le petit dej’ pendant que les 3 autres collègues hésitent entre une douche, dormir et rentrer à Pau pour avoir une bonne nuit sous la couette à côté d’un café. 

8h36 : Patrick cuit, en effet, le laid chauffe. 

8h37 : c’était une blague, aucun Patrick n’est dans ce camping, ni aux flots bleus d’ailleurs. 

8h53 : les céréales arrivent avant le lait

8h54 : le jus d’orange range

8h55 : le jus de pomme, pomme, pomme, pomme, pomme, pommepommepommepommepomme chantonne le boléro de ravel

8h56 : et nocci, t’es là ? 

8h58 : toc, floc, toc, floc, toc, floc, floc, il pleut encore.

8h59 : Après presque 30 minutes à rester droit comme un piquet, les yeux dans le vide, ses affaires de bain à la main, Mika décide de faire un pas vers une direction hasardeuse.

9h00 : il est neuf heure

9h12 : après ce petit déjeuner bien arrosé, certains décident tout de même de passer à la douche. En vain. 

10h05 : nous sommes en route pour axat, charmant village de l’Aude. Je me demande pourquoi on dit toujours village dans le résumé. IL N’Y A PAS DE VILLE. Au mieux des gros bourgs. Axat est un micro village avec néanmoins une maison de la presse. Mais pas de boulangerie. 

10h06 : “Pyrénées FM, la radio des Pyrénées où personne ne vit” : “N’oubliez pas le concert de la fille cachée du sosie officiel d’Etienne Daho. En première partie, la voix officielle française d’ET”, “ venez tous aux fêtes de Mirepoix, pensez à réserver la part de paella à 12 € avec vin et café. une sacrée affaire. 

11h02 : nous sommes arrivés au lieu du rafting. Nous voguerons dans l’Aude, cette charmante rivière locale 

11h03 : Robin, tout excité, essaye de changer l’eau. En vain. 

11h05 : dernier passage aux WC avant d’enfiler la combinaison, parce que faire pipi dans une combi c’est interdit par le code du rafteur confirmé

11h06 : et on parlera pas du caca dans la combi

11h15 : 30 pingouin montent dans un bus pour remonter la rivière, pendant des années ils le faisaient à la nage, aujourd’hui avec le progrès et le pouvoir d’achat, la vie de pingouin n’est plus si rude

11h30 : nous sommes en équipe de 6 + un guide par rafting, le temps d’un briefing d’une dizaine de minutes et c’est parti pour dévaler l’Aude a toute berzingue un peu comme quand notre chef aude, déboule à toute berzingue. 

11h47 : les pirogues sont toutes à l’eau, au détour d’un courant, on peut croiser pierres , feuilles , ciseau et rapides bien évidemment

12h49 : en revanche , une superbe cascade naturelle nous permets de nous abreuver d’eau fraîche et de verdure que nous prodigue gentiment la nature. Robin est proche de l’eau de là et de l’Aude là. 

13h24 : retour à la base,les jeunes se rendent compte qu’ enlever une combinaison mouillé c’est bien plus dur que de l’ enfiler, un moment d’entraide pointe le bout de son nez. Robin est déjà prêt depuis longtemps, en même temps, il marche sur l’eau.

13h35 : L’appel de la faim commence à se faire sentir, nous devrions sûrement y aller .

14h22 : on va manger sur une aire de village. c’est comme une aire d’autoroute mais sans autoroute. 

15h21 : histoire de changer un peu, nous décidons d’aller au lac de Puivert 

15h32 : Pyrénées FM : “ Attention, je vous rappelle que la route depuis le château est en ralentissement, en effet, une brebis broute au bord de la voie communale, soyez prudent”

20h32 : on part direction le village de Laroque d’olmes pour le repas du soir. 7 minutes de voiture nous éloignent de michele. 

23h33 : Pyrénées FM : n’oubliez pas que le musée du peigne en corne fête ses 20 ans, l’occasion de vous cultiver sur la vie capillaire ariégeoise du 17 siècle. 

20h42 : nous sommes en train de passer les commandes au tacos du coin. Malheureusement, en Ariège le nombre de restaurants est limité, et ceux qui peuvent accueillir 30 personnes encore plus. 

20h52 : Kebab, Sandwich, tacos, que du light. Tout le village est là?  

21h36 : Le giga tacos est arrivé, il est solide comme Laroque. Roc, Roc, Roc. (vous aurez retrouvé la chanson). 

21h37 : la voisine arrive, c’est Larroque voisine.

22h23 : BABOUM!! Un des clients du kebab tape dans une machine à coup de poing, étonnant de trouver ça dans un kebab

22h24 : A peine le temps de réaliser ça qu’on se rend compte qu’il y a aussi une machine à pop corn et une autre à barbe à papa…. chacun y va de sa théorie, mais la plus probable est que le chef est un forain reconverti 

22h26 : deuxième patate de forain, seth gueko si tu nous entends!

23h38 : tout le monde à bien mangé, il est temps de retourner à notre village de villégiature. 

23h39 : Pyrénée FM “ un deuxième stand va ouvrir au marché de Leran, le 5 ème mardi du mois, Géraldine viendra vendre sa production de confiture à la noix. 

23h20 : Dernière soirée, nous sommes en brossage de dents. leran d’en haut et leran d’en bas sont propres

23h42 : on cherche 1 portable, une brosse à dent, le café de ce matin, un chargeur, une multiprise multicolore, une serviette. Oui, il fait nuit, on trouve beaucoup moins de choses.

00h05 : il commence à pleuvoir, voilà comment finir le dernier camp de l’année le mieux possible. 

0h36 : premier prout dans la tente de Martin, la digestion des kebabs commence son processus

0h59 : après une brève relecture, pas le temps de corriger toutes les fautes chers parents à demain, et en plus il pleut sur l ordinateur

1h12 : ploc ploc ploc, qui es là???? C’est la pluieee

.

Léran les résumés