Beaucoup trop tôt : DRIIINNNGGG, le réveil agresse les 13 voyageurs.

6h06 : deuxième alarme

6h12 : 3ème

6h14 : non mais debout là dedans, il faut vraiment se lever, sinon, vous allez faire “une Sasha”

6h22 : bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz, Brosse à dent électrique

6h38 : Scruich/schrouisch, bruit de serviette 

6h44 : Ziiiiiiiippppp, bruit de valise qui se ferme

6h55 : Clac, clac, bruit de mise en place des allumettes sur les paupières

6h56 : problèmes des valises et des valises sous les yeux résolu

7h04 : Chris et sa Lacomotive viennent chercher Kevin à domicile (tchoutchou)

7h20 : arrivée à la Maison de l’Enfance et mise en route des cafés. 

7h30 : Il n’en manque que 2 : BRRRRR

7h44 : Sasha arrive avec 14 minutes de retard. C’est la dernière. 

7h52 : Briefing ok, Véhicules ok, valises ok, anglais in process, nous décollons. 

8h12 : On a passé Artix, Alors c’est le moment où l’on vous dit que l’avion décolle de Biarritz et qu’on y va en Véhicule de type Mini-bus 9 places. 

9h04 : après un des trajets des plus normaux, les véhicules sont garés. On se précipite dans l’aérogare (plus petite que la Maison de l’Enfance) afin de passer le premier Check

9h05 : Un gars attend dans la file de droite, on passe à gauche, il était tchèque, on vient de passer le deuxième tchèque. 

9h06 : Tcheck sécurité où il faut enlever la ceinture, les chaussures, un rein, le portable et le faire 2 fois en dansant la carioca. 

9h12 : Contrôle sortie du territoire, rien à dire non plus. D’un ennui total, un peu comme le métier du gars du funiculaire ou une après midi scrabble avec la grande tante sourde de la famille (surtout si elle est déjà morte). 

9h13 : Elle ne doit pas gagner souvent dans les 2 cas. 

10h28 : Dernier contrôle, les billets et encore le passeport. 

10h29 : Un jeune nous dit “j’ai réussi plus de contrôle aujourd’hui que dans mon année scolaire”. 

11h03 : on attend sur le tarmac, avec Chris, on en profite pour faire la pression des pneus et se demander si c’est normal le trou dans la vitre au fond. Bon il est arrivé, il va pouvoir repartir, l’avion ça reste de la physique. 

11h06 : Nous avertissons les membres de la “team 1er degré” que certaines blagues se cachent dans le résumé. Par exemple, on a pas vraiment mis d’allumettes sur les paupières. 

11h07 : c’était des cure-dents. 

11h12 : Décollage de l’avion de type A320 néo. 

11h23 : La même version en bateau est le A320 Noé ? 

11h32 : Le commandant dit un truc, en anglais et dans le micro, on ne comprend rien. ( Même Sasha nous a regarder en se gonflant les joues)

11h33 : On demande un médecin à bord, il a dû avaler le micro. 

11h36 : On entame la descente, pas des plus agréables. Il faut vraiment arrêter de mettre les stagiaires de 3ème aux commandes. 

11h42 : SCROUICHHHH , GZIIIINNNGGG, BROUUUUUU. L’Airbus Feine un peu trop. Mais en même temps, il vaut mieux non. Pas envie de retrouver la grande tante tout de suite.

11h53 : Contrôle des passeports informatisé, tout est ok, nous voilà anglais pour une semaine. 

12h06 : Saviez vous que Catherine de médicis a fait un pacte avec la reine d’Angleterre de l’époque pour arrêter les guerres entre les protestants et les catholiques ? On lui passe le bonjour à cette occasion. 

12h07 : Saviez vous qu’en 1572, c’était déjà la même reine d’angleterre ? Elle a le même âge que Gandalf. C’est Drucker qui avait couvert son sacre. 

12h52 : Le rouge et le noir, Les frouberies de Scapin, Les misérables, L’intégrale de Daniel Pennac, Harry Potter, Tintin au pays de l’or noir. 

12h53 : on a enfin nos livres. Ils nous ont coûté quelques Euros. 

12h38: On prend le bus. On est déjà à 4 moyens de transports aujourd’hui (enfin 5 si on compte le tapis roulant)

13h02 : On est en ville, à Londres. 

13h10 : on se décide à choisir LE restaurant parmi les 362 qui se trouvent autour de nous

13h19 : les commandes sont prises avec brio, enfin c’est Sasha qui s’en est occupé, mais avec brio quand même

13h35 : les plats arrivent, pour qui est la pizza four cheese??? Jean répond ” pas pour moi, j’ai pris une 4 fromages”.. le camp commence bien !

13h48 : Chris est tout rouge, en même temps en commandant la pizza hot and spicy, il y avait des indices. Il est content d’avoir la couleur du drapeau local. 

13h53 : Thibault demande la 25 ème carafe d’eau du repas dans un anglais convenable. en tout cas la carafe est arrivée à table

15h41 : on y est !! L’ auberge de jeunesse nous voilaaaaa !!!!

17h02 : on croise un tuk-tuk Ferrari, puis un Lamborghini, puis un autre en fourrure rose néon et sono du futur, on se demande si c’est une stratégie commerciale ou s’il y a vraiment une compétition de qui aura le tuk-tuk le plus kitch.

17h17 : il nous a pas sonné, mais on est devant le gros ben

17h31 : 98% des ados voient au loin un magasin “shrek aventures” après au moins 12 secondes de négociation pour y aller, on s’y dirige.

17h33 : chouette c’est fermé! Ouf. 

17h38 : on continue notre ballade et on tombe nez à planche sur skatepark sous un pont, les jeunes nous demandent de s’y arrêter pour admirer les skateurs performer. 

18h02 : On se balade toujours autour de la Tamise. Et on se trompe de côté pour le passage piéton. C’est vraiment incroyable de rouler à Gauche. Voyons, ils passent l’arme à droite ? Ils sont Malàgauche ? ils doivent être à gauche sur les escalators ? Tant de questions auxquelles il nous faudra répondre. 

18h37 : SCROUICHHHH , GZIIIINNNGGG, BROUUUUUU, le métro freine, c’est mieu, mais moins fort c’est bien aussi. 

20h42 : après une recherche fructueuse de restauration, on trouve une terrasse les pieds dans le sable, ça fait 26 pieds sans compter ceux des chaises et des tables.

21h03 : les ribs, chicken wings, curry fries et autres arrivent. 

22h04 : direction Picadilly circus, le times square local, pour une série photo et l’achat de souvenirs. De mémoire de Secteur Jeunes, aucun souvenir n’avait été acheté aussi longtemps avant le retour. 

22h36 : dernier métro de la journée. Et dernier ascenseur. Oui pour sortir du métro on a le choix entre 123 marches et l’ascenseur. On préfèrera Koné.   

23h04 : Il est déjà minuit zéro quatre. En France !!! Nous faisons le bilan du jour avec tout le monde, même ceux qui râlent et ceux qui dorment à moitié. 

Minuit : tandis que les yeux se ferment, les plus courageux écrivent le résumé avec trop de fautes

Londres Jour 1